Marion Maréchal : Son « coup de sang » suite à la mort de George Floyd et l’affaire Traoré

Marion Maréchal : Son « coup de sang » suite à la mort de George Floyd et l’affaire Traoré
Alors que la mort de George Floyd et l'affaire Adama Traoré font couler beaucoup d'encre, Marion Maréchal a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux.

Si elle s’est retirée de la vie politique, Marion Maréchal garde toutefois un oeil sur l’actualité. Ainsi, elle a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux afin de s’exprimer sur la mort de George Floyd, mais aussi sur l’affaire Adama Traoré. C’est via une vidéo postée sur Facebook qu’elle s’est exprimée.

« Je n’ai pas à m’excuser en tant que blanche et en tant que Française »

Alors que nombreux sont ceux aujourd’hui qui dénoncent les violences policières, la nièce de Marine Le Pen a quant à elle indiqué :

Je n’ai pas à m’excuser en tant que blanche et en tant que Française (…) pour la mort d’un Afro-Américain aux États-Unis. Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d’une interpellation qui n’était pas liée, c’est important de le rappeler, à sa couleur de peau, mais aux crimes qu’il aurait commis.

Et d’ajouter :

Je n’ai pas à m’excuser parce que je n’ai pas colonisé, je n’ai colonisé personne, je n’ai mis personne en esclavage de la même manière que tous ces groupes politiques et tous ces militants politiques eux-mêmes n’ont jamais été colonisés ou mis en esclavage.

Loin de soutenir le mouvement Black Lives Matter, Marion Maréchal s’en prend également au gouvernement qui, selon elle, cède à « la loi de l’émotion du groupe, du vil calcul politicien et de la bêtise ».

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les internautes.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :