Marion Maréchal « indignée » par Omar Sy : Sa possible participation au Beauvau de la sécurité la fait grincer des dents

Marion Maréchal « indignée » par Omar Sy : Sa possible participation au Beauvau de la sécurité la fait grincer des dents
Sur le plateau de Cnews le 18 janvier 2021, Marion Maréchal a fortement attaqué l’acteur Omar Sy ainsi que la potentielle présence de celui-ci au Beauvau de la sécurité.

Dans les jours à venir, vers fin janvier 2021 donc, doit se tenir le Beauvau de la sécurité. Une sorte de grande réunion, rassemblant tous les acteurs de ce secteur, dans un seul but. Celui « d’améliorer les conditions d’exercice » des forces de l’ordre et de « consolider » les rapports qu’ils entretiennent avec les citoyens français. Et la présence d’Omar Sy, acteur engagé contre les violences policières à ce Beauvau de la sécurité, a été évoquée pour amener un point de vue différent.

Suite à cette potentielle participation, plusieurs syndicats de police ont indiqué que si tel était le cas, ils refuseraient catégoriquement de débattre avec l’acteur et ne se présenteraient pas dans le cas où il serait là. Il n’en fallait pas plus à Marion Maréchal pour s’indigner.

Omar Sy « contre-exemple de ce qu’il essaie de démontrer »

Invitée de Cnews le 18 janvier 2021, elle a dénoncé « une sorte de politique casting » et a indiqué que selon elle, Omar Sy était :

Le contre-exemple de ce qu’il essaie de démontrer, c’est-à-dire que la société française serait raciste. Omar Sy est un homme à qui la France a permis de devenir une star internationale. C’est très bien, il est talentueux, il n’y a pas de sujet. Il a pu devenir multimillionnaire, aller vivre joyeusement aux États-Unis. Il revient ensuite en France en étant le contre-exemple de ce qu’il essaie de démontrer, pour expliquer que cette France-là est raciste, depuis son poste américain. À part dire « merci », je ne sais pas ce qu’il devrait dire d’autre.

Elle s’attaque aussi à Lilian Thuram

Et tant qu’à faire, Marion Maréchal a aussi indiqué sa position par rapport aux récentes déclarations de Lilian Thuram indiquant que le racisme était « culturel ».

Marion Maréchal @Michel Euler/AP/SIPA
Marion Maréchal @Michel Euler/AP/SIPA

L’ancienne femme politique a dénoncé « le traditionnel business victimaire d’activistes » et a voulu recentrer le débat autour de l’existence du racisme anti-blancs :

Le racisme existe partout et il existe même à l’égard des blancs, figurez-vous. Bien sûr qu’il y a du racisme anti-blanc. Le racisme c’est quelque chose qui est, malheureusement, très partagé dans le monde.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :