Julien Odoul : Sa blague de mauvais goût sur le suicide d’un agriculteur provoque un scandale

Julien Odoul : Sa blague de mauvais goût sur le suicide d’un agriculteur provoque un scandale
Voir le diaporama
1 Photos
julien-odoul-sa-blague-de-mauvais-gout-sur-le-suicide-d-un-agriculteur-provoque-un-scandale
Julien Odoul : Sa blague de mauvais goût sur le suicide d’un agriculteur provoque un scandale
julien-odoul-sa-blague-de-mauvais-gout-sur-le-suicide-d-un-agriculteur-provoque-un-scandale

Enregistré lors d'une réunion avec des élus du Rassemblement national, Julien Odoul a fait une blague de très mauvais goût à propos de la mort d'un agriculteur. Des propos choquants révélés par Libération et qui ont provoqué un véritable tollé.

Julien Odoul n’en finit pas d’aller toujours plus loin dans la provocation. Après avoir exigé en octobre 2019 qu’on fasse sortir une accompagnatrice voilée de la salle de l’hémicycle du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, le membre du parti de Marine Le Pen a provoqué un nouveau scandale qui a enflammé la Toile.

Marine Le Pen et Julien Odoul
Marine Le Pen et Julien Odoul @ Vincent Isore/Max PPP

Le journal Libération a dévoilé ce vendredi 4 juin un enregistrement d’une discussion d’élus du Rassemblement national de la région Bourgogne Franche-Comté. Ces derniers débattaient de plusieurs sujets et notamment, celui du « bien-être paysan ». Mais alors que les conditions de travail des agriculteurs peuvent être très précaires, ce qui a mené parfois à des conséquences tragiques, les élus semblent prendre cette situation bien à la légère, à la limite du cynisme.

Des propos glaçants

Selon Libération, la conversation enregistrée daterait de septembre 2019, lors d’une réunion des élus du Rassemblement national. On peut entendre Julien Odoul, qui représente le parti dans la célèbre région viticole aux élections régionales de juin, ainsi que deux autres élus sortants, Julien Guibert et Jacques Ricciardetti.

Ceux-ci se moquent ouvertement du suicide d’un agriculteur survenu quelques jours plus tôt et que l’on a retrouvé pendu dans son hangar. Et leurs propos font quelque peu froid dans le dos. Jacques Ricciardetti commence ainsi, infâme :

L’agriculteur qui se pend au faîtage de son hangar… A-t-il laissé une trace ? S’est-il pissé dessus ?

Ce à quoi répond Julien Odoul, provoquant l’hilarité générale :

Est-ce que la corde est française ?

Aussitôt l’enregistrement dévoilé, les réactions ont été unanimes sur les réseaux sociaux.

« À vomir »

Les opposants au RN ont immédiatement condamné cette blague de très mauvais goût, notamment ceux qui défendent la cause paysanne. Jean-Baptiste Moreau, député La France en Marche de la Creuse, s’est indigné :

Voilà donc toute la considération que le Rassemblement national a pour le monde agricole. De la démagogie en façade mais en réalité du mépris. À vomir.

Sa collègue Yaël Braun-Pivet a de son côté qualifié « d’odieux » les mots de Julien Odoul.

Gilles Platret, membre des Républicains, a lui aussi fustigé cette « blague » douteuse tandis que le patron du parti, Christian Jacob, agriculteur de profession, a réagi sur Twitter :

Quelle indignité. Comment un responsable politique peut-il tomber dans de telles bassesses et tenir des propos aussi abjects. Votre cynisme est infâme.

Julien Odoul n’a pas manqué de répliquer à ses détracteurs, les accusant de vouloir saboter sa campagne. Il a ainsi fait état à l’AFP d’une « opération commando » orchestrée par la gauche depuis qu’un sondage annonçait le candidat soutenu par Marine Le Pen en tête des élections.

Tout est de sortie pour salir.

A-t-il affirmé par SMS.

Et un scandale n’arrivant jamais seul, Le Canard Enchaîné dévoilait le 2 juin dernier l’existence d’une vidéo intime de l’homme de 36 ans s’exhibant totalement nu « sous tous les angles ». Loin d’être embarrassé, celui-ci compte au contraire bien se servir de cette petite polémique à son avantage :

J’encourage ceux qui le souhaitent à médiatiser cette vidéo. J’en suis fier. Ça peut même me faire gagner des voix.

Cependant, Julien Odoul semble beaucoup moins assumer son humour discutable. Il a publié sur Twitter son intention de porter plainte contre Libération pour « propos diffamatoires ».

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :