Isabelle Balkany : perte de poids et difficultés financières, elle se confie

Isabelle Balkany : perte de poids et difficultés financières, elle se confie
Quelques jours avant la libération de son époux, Isabelle Balkany a accordé un long entretien au journal Le Parisien. Sans fard, la septuagénaire s'est exprimée sur son état de santé ainsi que sur sa vie beaucoup moins fastueuse qu'avant.

Isabelle Balkany revit. Le 5 août dernier, Patrick Balkany, son époux, a été libéré de prison après 5 mois de détention. Accusé de « blanchiment de fraude fiscale« , l’ancien maire de Levallois-Perret est aujourd’hui en liberté conditionnelle. Quelques jours avant de retrouver son époux, l’ancienne journaliste a accordé une interview au Parisien.

Face au quotidien, la septuagénaire a confié qu’elle avait vécu des moments très compliqués, seule dans son grand manoir de Giverny où elle est assignée à résidence. Après avoir appris que l’homme de sa vie allait retourner en prison, la mère de Vanessa et Alexandre a fait une nouvelle tentative de suicide. Dès son retour de l’hôpital, elle a cessé de s’alimenter.

Une perte de poids considérable

Incapable de vivre séparée de son époux, Isabelle Balkany s’est écroulée en apprenant son incarcération en février dernier. Durant les cinq mois de détention de Patrick Balkany, la septuagénaire s’est laissée dépérir :

Je suis passée d’une taille 44 à 36.

A-t-elle confié au quotidien.

isabelle-balkany-patrick-balkany
Isabelle et Patrick Balkany @AFP @JF Monier

La santé de la septuagénaire était déjà fragile. En 2013, elle a été atteinte d’un cancer du poumon. Et plus récemment, elle a dû faire face à un Covid long qui l’a privée de ses forces. Durant l’incarcération de son mari, l’ancienne journaliste a traîné son désespoir dans les longs couloirs du manoir du couple.

Une maison qui « part en c******* » en raison d’un manque de moyens

Loin d’être le petit paradis qu’il a été, le luxueux manoir de Giverny aurait besoin de réparations. Selon Isabelle Balkany, la demeure perdrait peu à peu de sa superbe :

Tout part en c******* ici. Les volets, il faudrait les repeindre. Les fenêtres, les revernir. Mais on n’a pas de ronds pour le faire.

A-t-elle indiqué, avant de préciser que sa vie n’avait plus rien à voir avec le faste d’avant.

isabelle-balkany
Le manoir d’Isabelle et Patrick Balkany @AFP @Miguel Medina

Désormais, l’ancienne journaliste doit faire attention à son budget. Elle avoue s’habiller chez Kiabi et faire ses courses alimentaires dans des enseignes de grande distribution comme Lidl ou Leclerc. Seul poste de dépense sur lequel elle n’est pas près de faire un effort : le tabac. L’épouse de Patrick Balkany confie continuer à acheter des cigarettes, dont elle a tout de même diminué la consommation après la découverte de son cancer.

En octobre prochain, le couple devra faire face à un nouveau procès.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :