Emmanuel Macron « ulcéré » par Brigitte Macron : Ces propos qui ont déclenché sa colère

Emmanuel Macron « ulcéré » par Brigitte Macron : Ces propos qui ont déclenché sa colère
Invité à dîner à l'Elysée, Philippe de Villiers a été témoin d'une scène particulièrement tendue entre Brigitte et Emmanuel Macron. Une scène dont il n'hésite pas à donner tous les détails !

Scène de ménage à l’Elysée ? Cela fait plusieurs années que Brigitte et Emmanuel Macron filent le parfait amour. Mais comme tous les couples, ils rencontrent quelques tensions au sein de leur couple. On « ne peut pas être toujours d’accord » avec son mari aurait ainsi soufflé la Première dame à Philippe de Villiers. En effet, dans son livre, Le Jour d’après (Albin Michel), le créateur du Puy du fou évoque un dîner particulièrement tendu avec le couple Macron. Un récit que nos confrères du Point dévoilent dans leurs pages.

« Vous êtes le Charles Martel du pauvre »

La scène se passe le 4 mars 2019. Invité à dîner à l’Elysée, Philippe de Villiers n’hésite pas à évoquer les sujets qui fâchent… encouragé par Brigitte Macron.

En effet, la Première dame lui aurait ainsi confié :

Parlez lui franchement. Il lui manque des chiens d’avalanche. Il le sait et s’en désole.

L’ancien député européen s’exécute alors et autant dire qu’il ne mâche pas ses mots. En effet, il aurait alors lancé au président de la République :

Emmanuel, si vous me permettez, vous êtes le Charles Martel du pauvre, qui part avec une épée en carbone bénir la mosquée de Poitiers.

De quoi « déclencher [la] colère » du chef de l’Etat… d’autant plus qu’il ne peut pas compter sur le soutien de son épouse, selon les confidences de leur invité :

Elle est à tribord, plutôt classique, un brin conservatrice, elle vient du théâtre de province. Elle penche à droite. Lui est un éclectique, un parieur de l’instant, il vient du numérique. Il penche à gauche.

Autant dire que le dîner aurait vite viré à la catastrophe. Cerise sur le gâteau, Brigitte Macron se range également du côté de Philippe de Villiers quand celui-ci reproche à Emmanuel Macron d’enchaîner les réformes. La Première dame se serait exclamée :

J’écoute Philippe, je pense qu’il pourrait avoir raison. Ce n’est peut-être pas le moment d’infliger un nouveau traumatisme.

Philippe de Villiers : dans les coulisses de ses négociations pour l'ouverture du Puy du Fou
Philippe de Villiers et Emmanuel Macron @DR

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase ? Selon son invité, Emmanuel Macron est « ulcéré ». « Le coq a le dessous. Il se braque, il perd ses nerfs (…) D’un bon, il se lève, il va quitter la table… Il a déjà repoussé sa chaise en arrière ».

« Le président « n’est pas à la hauteur de sa fonction »

Pas sûr donc qu’Emmanuel Macron invite l’ancien député européen une nouvelle fois à sa table. D’autant plus que Philippe de Villiers enfonce le clou en confiant au détour d’un entretien pour Le Point que le président « n’est pas à la hauteur de sa fonction ». Voilà qui a le mérite d’être clair !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,