Emmanuel Macron de nouveau agressé : Brigitte Macron s’inquiète pour sa sécurité

Emmanuel Macron de nouveau agressé : Brigitte Macron s’inquiète pour sa sécurité
Alors qu’on pourrait penser Emmanuel Macron intouchable, le président de la République semble de plus en plus victimes d’attaques. Cela ne manque pas d’inquiéter la Première Dame Brigitte Macron. On vous dit tout.

Brigitte Macron risque désormais d’avoir la boule au ventre a chacun des déplacements de son époux Emmanuel Macron. En effet, le président de la République est de plus en plus attaqué lorsqu’il s’aventure hors de l’Élysée.

Ce lundi 27 septembre 2021, en déplacement au Salon international de la restauration à Lyon, Emmanuel Macron, a reçu un œuf qui a rebondi sur son épaule alors qu’un individu a crié « Vive la Révolution ».

Brigitte Macron préoccupée par la sécurité de son mari

C’est Bernard Montiel, proche de la première Dame, qui a pris la parole sur le plateau de TPMP. Il a bien voulu parler de l’état dans lequel se trouve Brigitte Macron suite à cette énième attaque visant son époux.

Évidemment qu’elle est inquiète. Comme chaque épouse doit être inquiète pour son mari quand il est agressé.

Malgré cette attaque, Emmanuel Macron ne souhaiterait pas « se bunkeriser », ce qui ne manque pas de préoccuper sa femme qui aimerait qu’il s’expose moins.

Bernard Montiel rapporte qu’Emmanuel Macron ne porterait pas plainte contre la personne ayant jeté l’œuf.

Brigitte Macron : Les Français choqués par son geste durant le défilé du 14 juillet
Le président de la République Emmanuel Macron et la Première Dame Brigitte Macron @DR

Des attaques répétées

C’est un jeune homme de 20 ans qui serait à l’origine de cette attaque. D’après franceinfo, il a rapidement été placé en garde à vue. Ce « militant d’extrême gauche » serait inconnu des forces de l’ordre.

Cet incident n’est pas sans rappeler celui de la gifle reçue par Emmanuel Macron dans la Drôme à la sortie du lycée hôtelier de Tain-L’Hermitage en juin dernier.

L’agresseur avait alors déclaré : « Montjoie Saint-Denis, à bas la Macronie ! » avant de donner une gifle au président de la République venu le saluer.

Le jeune homme en question, Damien Tarel, a alors été condamné à 18 mois de prison dont 14 avec sursis. Il a cependant affirmé par la suite ne pas du tout regretter son geste.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,