Edouard Philippe : La date possible de réouverture des restaurants dévoilée !

Edouard Philippe : La date possible de réouverture des restaurants dévoilée !
Le Premier Ministre Edouard Philippe a pris la parole ce 14 mai 2020, annonçant son plan pour le secteur du tourisme.

Les restaurateurs étaient nombreux à attendre le discours d’Edouard Philippe ce 14 mai 2020. Le Premier Ministre a dévoilé son plan « sans précédent » pour le secteur du tourisme. Celui-ci devrait bénéficier de « 18 milliards d’euros d’engagements » en soutien.

Comme il a pu le souligner, « le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne. » Il a également tenu à rappeler que 95% des hôtels français sont fermés. Les propriétaires de bars, cafés et restaurants sont aussi très impactés par la fermeture de leurs établissements qui est toujours d’actualité.

La maladie Covid-19 nous empêche encore de reprendre ces habitudes. Nous voulons éviter le risque d’une deuxième vague, qui ruinerait les efforts consentis par tous les Français pendant ces deux mois de confinement.

A déclaré Edouard Philippe.

Il a ajouté que la date de réouverture de ces établissements sera fixée le 25 mai prochain. La date du 2 juin est envisagée pour les départements en vert.

A noter que le plafond journalier des tickets-restaurants passera de 19€ à 38€ afin d’inciter les français à retourner au restaurant quand ils en auront la possibilité. Ils seront même utilisables les week-ends ainsi que jours fériés durant toute l’année 2020.

Quid des vacances d’été ?

Edouard Philippe est également revenu sur les vacances d’été. Les français auront la possibilité de partir en vacances en juillet et en août « sous réserve des conditions de l’évolution de l’épidémie et de possibles restrictions très localisées. »

Ils devraient pouvoir se déplacer sur le territoire Français :

Quand je dis en France, c’est évidemment en métropole, dans l’Hexagone, et dans les outre-mer.

Edouard Philippe a assuré que les français peuvent désormais faire leurs réservations en toute tranquillité.

Les acteurs du tourisme, de l’hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte qu’ils soient intégralement remboursés dans l’hypothèse où l’évolution de l’épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :