Donald Trump : Il laisse une mauvaise surprise à Joe et Jill Biden

Donald Trump : Il laisse une mauvaise surprise à Joe et Jill Biden
Dans un climat déjà tendu, le nouveau président des Etats-Unis doit faire face à de nombreux obstacles. L'occasion pour Donald Trump d'en rajouter en laissant à son successeur une Maison Blanche en pleine rénovation !

Le 7 novembre 2020, Joe Biden devenait le 46ème président des Etats-Unis. Au terme de quatre jours de dépouillement et de suspense, la Maison Blanche basculait dans le camp démocrate. Une défaite au goût amer pour Donald Trump qui refusait alors de reconnaitre sa défaite.

Donald et Melania Trump @AFP

Déposant recours sur recours, l’ex-président des Etats Unis criait encore aux votes frauduleux, des mois après avoir été vaincu. S’il s’est finalement contraint à remettre les clefs de la Maison Blanche à son successeur, le milliardaire ne lui a pas légué que cela.

Des travaux importants à la Maison Blanche

Plusieurs mois après avoir pris la tête de la Maison Blanche, Joe et Jill Biden ont fait une découverte importante : des travaux à effectuer dans la résidence présidentielle. Alors que le nouveau président élu et son épouse tentent encore de trouver leurs marques, ils ont eu une mauvaise surprise. La mise à niveau des systèmes de sécurité qui aurait dû être faite depuis des années n’a pas été faite !

Les travaux nécessitent une fouille profonde sur les hectares de jardins appartenant à la Maison Blanche. Un détail que l’ancien occupant a préféré éviter. En effet, Donald Trump et Melania ne voulaient pas perturber l’esthétique des espaces verts entourant la demeure présidentielle. Ils ont donc décidé de « passer le problème au prochain », d’après les informations de CNN.

Un début de mandat sous tension

Alors que Joe Biden est déjà en mauvaise posture depuis son élection, il multiplie les déconvenues. Selon le dernier sondage Reuters/Ipsos, 55% des membres du parti républicain pensent que la défaite de Donald Trump en novembre est le résultat d’une élection truquée. Le nouveau président qui a pour volonté de « rassembler l’Amérique » a de nombreux obstacles devant lui.

Au climat tendu qui entoure son début de mandat, il doit dorénavant ajouter des travaux en cours. Depuis plus d’un mois désormais, il doit faire atterrir son hélicoptère, Marine One, sur l’Ellipse, un parc de près de 210 000 m2 situé au sud de la résidence présidentielle. « Un véritable casse-tête », selon une source des services secrets, afin que le président puisse contourner les travaux !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,