Donald Trump accusé d’agression sexuelle par une ex-mannequin

Donald Trump accusé d’agression sexuelle par une ex-mannequin
Voir le diaporama
1 Photos
Donald Trump accusé d’agression sexuelle par une ex-mannequin
Donald Trump accusé d’agression sexuelle par une ex-mannequin
Donald Trump accusé d’agression sexuelle par une ex-mannequin

Nouvelle accusation contre Donald Trump ! Une ancienne mannequin affirme que le président des États-Unis l'aurait agressée sexuellement durant l’US Open en 1997...

Pas une semaine sans que le président des États-Unis ne fasse l’objet d’une polémique ! Dernièrement, ce sont ses liens avec Ghislaine Maxwell, l’ex-compagne de Jeffrey Epstein accusée d’avoir recruté plusieurs jeunes filles pour le financier américain et d’avoir participé aux abus sexuels qui ont fait jaser. En effet, Donald Trump était à l’époque très ami avec Jeffrey Epstein !

Ces deux-là étaient même voisins à Palm Beach, en Floride. D’après les médias américains, il ne fait aucun doute que l’actuel président des États-Unis était au courant des agissements de l’homme d’affaires ! En attendant d’en savoir plus, voilà que Donald Trump est au cœur d’un nouveau scandale…

Donald Trump : Il change de cap, adieu la chloroquine !
Donald Trump

Donald Trump accusé d’agression sexuelle

L’ancienne mannequin Amy Dorris a récemment accordé un entretien au média britannique The Guardian. Entretien au cours duquel elle accuse le président des États-Unis de l’avoir agressée sexuellement durant l’US Open en 1997. Celle-ci affirme que Donald Trump l’aurait embrassée et touchée sans son consentement. A cette époque, Amy Dorris n’était âgée que de 24 ans. Totalement désemparée, l’ancienne mannequin aurait demandé à Donald Trump d’arrêter mais celui-ci « se fichait » de son refus. La victime présumée a raconté en détail son agression :

Il a enfoncé sa langue dans ma gorge, moi je le repoussais. Et c’est à ce moment-là qu’il m’a serrée et que ses mains ont commencé à toucher mes fesses, ma poitrine, mon dos, tout. J’étais prise au piège, je ne pouvais pas me dégager.

Très jeune au moment des faits, Amy Dorris n’a pas osé porter plainte à l’époque. 23 ans après les faits, l’ancienne mannequin semble enfin avoir trouvé le courage de s’exprimer. Celle-ci a confié à The Guardian qu’elle tenait aujourd’hui à témoigner pour servir d’exemple à ses filles :

Je veux désormais que mes filles sachent qu’il ne faut jamais laisser personne leur faire quelque chose qu’elles ne souhaitent pas, je ne veux pas rester silencieuse.

Donald Trump nie les faits

Contacté par l’intermédiaire de ses avocats, Donald Trump nie formellement ces accusations. Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’une femme porte plainte contre le président des États-Unis. A ce jour, plus d’une dizaine de plaintes ont été déposées. C’est notamment le cas de l’éditorialiste E. Jean Carroll qui accuse ainsi Donald Trump de l’avoir violée au milieu des années 1990.

Fin 2017, c’est Juliet Huddy, ancienne présentatrice de la matinale de Fox News qui révélait que Donald Trump avait essayé de l’embrasser dans un ascenseur « en 2005 ou 2006« . De sévères accusations qui ne risquent pas d’améliorer l’image du président des États-Unis…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :