Brigitte Macron : La Première dame se confie sur son éducation stricte

Brigitte Macron : La Première dame se confie sur son éducation stricte
Lors d'un entretien accordé à Inès de la Fressange, Brigitte Macron a fait de rares confidences sur son enfance et ses parents. Elle a notamment évoqué ses habitudes vestimentaires de l'époque, plutôt strictes.

Depuis qu’elle est devenue Première dame, Brigitte Macron s’affiche toujours un peu plus élégante à chacune de ses apparitions. Et pour cause. Que ce soit Elie Saab, Nicolas Ghesquière ou encore Olivier Rousteing, les plus grands couturiers de la planète ont eu le privilège d’habiller la femme du président de la République.

Cependant, Brigitte Macron n’a pas toujours eu droit à des toilettes dignes des plus chics maisons de haute-couture. C’est ce qu’elle a révélé dans un entretien exclusif accordé à Inès de la Fressange, pour sa revue Le journal d’Inès.

Emmanuel et Brigitte Macron
Emmanuel et Brigitte Macron @ Bestimage

Brigitte Macron évoque son enfance

Celle qui s’est récemment attiré les foudres des internautes fait désormais très attention à son image et son style vestimentaire. D’autant plus qu’elle n’ignore pas que désormais, toutes ses tenues seront plus que jamais scrutées et commentées :

Je l’ai remarqué très tôt. Le vêtement que l’on porte dit forcément quelque chose de vous à l’autre. C’est important dans la vie quotidienne de chacun.

A-t-elle déclaré à l’ancienne égérie de la maison Chanel. Et de se remémorer que lorsqu’elle était enfant, elle portait habituellement « un uniforme bleu marine (jupe plissée, cardigan, chemisier), avec des socquettes l’été et des collants l’hiver » pour se rendre à son école d’Amiens. En revanche, elle et sa sœur avaient droit au pantalon le week-end. « La libération », pour les deux jeunes filles de l’époque.

« On avait des codes à respecter »

Brigitte Macron a également fait savoir que le shopping n’était pas dans les habitudes de la famille Trogneux. Elle a en effet expliqué que son père renouvelait leur garde-robe deux fois par an. Mais pas question pour autant d’acheter n’importe quelle pièce. D’ailleurs, sa mère, qu’elle a décrite comme « son modèle d’élégance », les accompagnait constamment elle et sa sœur pour mieux surveiller leurs achats :

Il ne fallait pas que ça soit trop court, pas de couleur flou, pas de cuir.

A révélé Brigitte Macron, qui a avoué qu’elle était « plutôt excentrique » durant sa jeunesse.

Brigitte Macron
Brigitte Macron @ Abaca

Toutefois, même si elle ne pouvait pas tout se permettre au niveau vestimentaire, celle qui a été vivement critiquée par Jean-Luc Lahaye, n’en tient pas rigueur à ses parents :

J’ai eu les meilleurs parents qu’on puisse avoir mais on avait tout de même des codes à respecter.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :