Brigitte Macron généreuse : Elle devient la marraine de deux petites filles malades

Brigitte Macron généreuse : Elle devient la marraine de deux petites filles malades
Brigitte Macron est une Première Dame au grand cœur et proche des français. La présidente de la Fondation des Hôpitaux de Paris a accepté d’être la marraine de deux fillettes atteintes de leucémie.

Si Emmanuel Macron est un Président de la République très clivant, Brigitte Macron, la Première Dame, jouit d’une meilleure image. A 67 ans, elle ne cesse de prouver son engagement envers les français.

Elle a décidé de reprendre les combats de Bernadette Chirac. Ainsi elle est devenue présidente de la Fondation des Hôpitaux de Paris en mai 2019. Elle s’est également montrée très active dans l’opération Pièces Jaunes, allant sur les plateaux télé pour rappeler son importance auprès des français.

Brigitte Macron marraine

Très engagée, notamment auprès des hôpitaux, Brigitte Macron a donné une visioconférence avec plusieurs familles d’enfants hospitalisés à Clermont-Ferrand. Durant celui-ci, la Première Dame a accepté de devenir la marraine de Lou et Elena, des jumelles de 8 mois seulement atteintes d’une leucémie lymphoblastique de type B.

C’est dans Le Progrès que les parents des petites ont raconté cette incroyable histoire :

On était tous réunis autour du téléphone. Brigitte Macron nous a invités à nous présenter. On a raconté notre histoire, nos difficultés, nos espoirs. Au fil de la discussion, on lui a demandé si elle serait d’accord pour être la marraine d’une de nos filles ? On s’attendait à ce qu’elle hésite un peu ou qu’elle demande un temps de réflexion. Mais non ! Elle a accepté spontanément. Elle nous a dit : « Oui, avec plaisir. Mes petits-enfants sont grands et je n’ai plus de bébés autour de moi ! » Tout le monde a applaudi. Nous, on n’en revient toujours pas !

Brigitte Macron : Son petit pas de danse ne passe pas inaperçu !
Brigitte Macron @KCS

Dame de cœur

L’ancienne enseignante avait déjà parlé de ses engagements auprès du journaliste de France info Sébastien Baer :

J’ai eu beaucoup d’élèves qui ont eu des problèmes de santé. Et j’ai mesuré le drame absolu quand c’est un adolescent qui est malade. Trop vite, quand on est malade, on est exclu.

Cet engagement semble s’être transmis puisque sa fille, Tiphaine Auzière, avocate au barreau de Paris, avait déjà pris la parole pour lutter contre la misogynie dont est victime sa mère.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :