Brigitte Macron cible d’une fausse rumeur sur la toile : La Première dame réagit

Brigitte Macron cible d’une fausse rumeur sur la toile : La Première dame réagit
Ce mercredi 12 janvier 2022, Brigitte Macron était l'invitée du 13 heures de TF1 à l'occasion du lancement de l'opération Pièces jaunes. Pour l'occasion, la femme d'Emmanuel Macron, s'est exprimé sur la rumeur sur son identité qui circule sur les réseaux sociaux.
Victime dune fake news à propos de son genre et relayée en masse sur les réseaux sociaux, Brigitte Macron n’a pas l’intention de se laisser faire. La Première dame a décidé de porter l’affaire devant les tribunaux. A Jacques Legros, elle a affirmé avoir mis 5 jours et demi à tout retracer. Explications.

Une rumeur folle sur Brigitte Macron

Depuis quelques semaines, une folle rumeur à propos du genre de Brigitte Macron circule sur les réseaux sociaux. En effet, une théorie conspirationniste, affirme que la femme d’Emmanuel Macron est en réalité un homme. Selon ces rumeurs, la Première dame serait née Jean Michel Trogneux et serait devenue transgenre.

Sur Facebook, la rumeur a été particulièrement partagée par des pages de soutien au mouvement des gilets jaunes ou opposés à la politique sanitaire de la présidence Macron.

Face à ces attaques ignobles, l’épouse du président de la République, avait décidé, à la mi-décembre, d’engager des poursuites. Invitée, ce mercredi 12 janvier 2022, pour lancer la 33e édition de l’opération des Pièces jaunes, Brigitte Macron est revenue sur l’affaire.

Si elle n’a pas hésité à redire que c’était un mensonge, elle a également évoqué la question du cyberharcèlement. « Bien évidemment, c’est un mensonge mais ça m’a permis de me rendre compte ce que je veux pour les mineurs. Je demande qu’on fasse attention en ayant pas de réseaux sociaux avant 13 ans. Je demande qu’on ait enfin des modérateurs qui parlent français, je demande qu’on puisse enlever, lorsqu’on est un mineur un contenu extrêmement rapidement », a déclaré la Première dame.

 Une plainte est prête contre les auteurs de la rumeur

Dans la suite de son entretien, Brigitte Macron a expliqué que sa plainte était prête. « Oui je vais porter plainte mais c’est un petit peu long. Il faut les captures d’écran, il faut l’intégralité des propos rapportés (…) sur ce contenu en particulier, j’ai mis 5 jours et demi à tout retracer avec des avocats qui sont rompus à l’exercice », a-t-elle précisé.

Brigitte Macron invitée du JT de TF1 : Ce détail qui a surpris les internautes
Brigitte Macron sur le plateau de @TF1

Prenant conscience des difficultés à retrouver les auteurs malveillants sur les réseaux sociaux, Brigitte Macron a appelé à une plus grande surveillance notamment auprès des adolescents. Concernant sa personne, depuis l’élection de son mari au poste de chef d’État, elle essuie bien des critiques. Ce n’est pas cette rumeur, qui va l’empêcher de continuer à faire ce qu’elle a envie de faire. Et c’est tant mieux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :