Brigitte Macron cible d’une fake news transphobe : la Première dame va saisir la justice

Brigitte Macron cible d’une fake news transphobe : la Première dame va saisir la justice
Victime dune fake news à propos de son genre et relayée en masse sur la Toile, Brigitte Macron n'a pas l'intention de se laisser faire. La Première dame a décidé de porter l'affaire devant les tribunaux.

Mais quelle est donc l’origine du hashtag ♯JeanMichelTrogneux, qui fleurit sur Twitter depuis le 13 décembre dernier ? Le mot-dièse a été relayé en masse ces derniers jours et fait référence à une fake news concernant l’épouse du président de la République. Selon certaines rumeurs, Brigitte Macron se nommerait en réalité Jean-Michel Trogneux et aurait eu recours à la chirurgie pour subir une opération de réassignation de genre. Autrement dit, un changement de sexe.

Brigitte et Emmanuel Macron
Brigitte et Emmanuel Macron @ Bestimage

Une information qui a grandement fait réagir sur la Toile. En plus de valoir à Brigitte Macron de nombreuses critiques sexistes et transphobes. Mais l’ancienne professeure de lettres n’a pas l’intention de laisser passer ces attaques gratuites.

Brigitte Macron porte plainte

En effet, Brigitte Macron ne compte pas laisser les auteurs de ces messages malveillants impunis. Aussi a-t-elle décidé de saisir la justice pour régler ses comptes avec ses détracteurs. Son avocat, Me Jean Ennochi l’a confirmé auprès du magazine Gala. Voilà donc des ragots bien malvenus qui auront de quoi quelque peu gâcher les fêtes de fin d’année.

Mais comment est donc née cette rumeur improbable sur les réseaux sociaux, avant de devenir l’un des sujets les plus commentés par les internautes ? Selon les informations de Libération, le hashtag ♯JeanMichelTrogneux a été lancé début novembre après la publication d’un article consacré à la Première dame.

Intitulé « Le mystère Brigitte Macron », le rapport de la pseudo-enquête est paru dans la revue controversée Faits et Documents. Les auteurs de l’article se sont notamment interrogés sur le fait que « l’Élysée avait été incapable de fournir une photo de Brigitte enfant« .

Brigitte Macron
Brigitte Macron @ Chesnot/Getty Images)

Une Première dame souvent critiquée

Depuis l’élection de son mari au poste de chef d’État, Brigitte Macron essuie bien des critiques. Celle qui est régulièrement accusée de coûter très cher aux contribuables, est en plus souvent pointée du doigt pour considérer le port du masque un peu trop à la légère.

Le 14 juillet dernier, elle faisait gronder les internautes en embrassant chaleureusement les personnes présentes au défilé de la Fête Nationale. Plus récemment, Brigitte Macron était de nouveau sous le feu des critiques après s’être laissée photographier sans masque au milieu de lycéens.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :