Boris Johnson : son ex-maîtresse le clashe violemment et le traite de « marionnette »

Boris Johnson : son ex-maîtresse le clashe violemment et le traite de « marionnette »
Voir le diaporama
1 Photos
boris-johnson-son-ex-maitresse-le-clashe-violemment-et-le-traite-de-marionnette
Boris Johnson : son ex-maîtresse le clashe violemment et le traite de « marionnette »
boris-johnson-son-ex-maitresse-le-clashe-violemment-et-le-traite-de-marionnette

Le 10 novembre, Jennifer Arcuri, l’ex-maîtresse de Boris Johnson, s’est violemment attaqué à lui sur Twitter, le traitant notamment de « marionnette ».

On le sait, Boris Johnson a eu une vie amoureuse chahutée. Plusieurs fois marié et tout autant de fois infidèle, Boris Johnson a une belle ribambelle d’ex-maîtresses à son actif.

Parmi elles, Jennifer Arcuri, une jeune femme avec qui il a entretenu une liaison il y a quelques années, en 2012. A l’époque, la jeune femme venait de s’installer à Londres pour y lancer son entreprise, Innotech. La raison de la fin de leur histoire est obscure mais depuis lors, Jennifer Arcuri a une dent contre l’homme politique britannique.

La moindre occasion d’attaquer Boris Johnson est bonne

Elle ne manque ainsi pas une occasion de le tacler. Elle s’est tout dernièrement fait un plaisir de l’attaquer sur un sujet d’actualité, les élections américaines. Pour le contexte, Boris Johnson, en tant que Premier ministre du Royaume-Uni, a rédigé un tweet où il indiquait avoir appelé Joe Biden pour le féliciter de son élection.

Jennifer Arcuri a cité ce tweet en attaquant directement Boris Johnson : « Alexandre le Grand embarras » a-t-elle débuté, désignant par là son ancien amant dont le deuxième prénom est Alexandre. Lors de leur relation, afin de rester discrète, elle l’avait d’ailleurs enregistré dans son répertoire sous ce nom :

C’est répugnant Boris Johnson. Oui, même pour toi : tu sais que les médias ne décident pas des résultats des élections. Ce tweet montre ce que tu es vraiment et maintenant, le monde peut s’en apercevoir. 100% marionnette.

« Vous êtes une groupie de Trump ? »

La jeune femme semble indiquer par ce message que le résultat de l’élection américaine tel qu’indiqué par les médias américains n’est pas réel, rejoignant ainsi la rhétorique du camp républicain et notamment des fidèles de Donald Trump qui contestent la défaite du désormais ex-président des Etats-Unis en arguant que les médias diffusent des « fake news » et sont partiaux en faveur de Joe Biden.

Les internautes ne s’y sont d’ailleurs pas trompés et ont bien vu le point de vue défendu par Jennifer Arcuri. Des commentaires tels que « Il a gagné, remettez vous-en » ou encore « Vous êtes une groupie de Trump ? » ont fleuri sous la publication, sans susciter de réponses de la part de la jeune femme.

Boris Johnson : son ex-maîtresse le clashe violemment et le traite de "marionnette"

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :