Patrick Poivre d’Arvor de nouveau accusé : Une nouvelle plainte pour viol déposée

Patrick Poivre d’Arvor de nouveau accusé : Une nouvelle plainte pour viol déposée
Patrick Poivre d’Arvor ne s’en sort plus. L’ancien présentateur vient, de nouveau, d'être accusé de viol par une victime supposée qui a décidé de porter plainte.

Elles sont de plus en plus nombreuses à porter plainte contre Patrick Poivre d’Arvor. L’ancien présentateur et journaliste phare de TF1 croule désormais sous les plaintes pour violences sexuelles. C’est en février 2021 que la première plainte a été déposée par Florence Porcel.

L’écrivaine affirmait alors avoir été violée par Patrick Poivre d’Arvor à deux reprises, la première fois lorsqu’elle n’avait que 21 ans.

Depuis, de nombreuses autres femmes ont brisé le silence et ont, à leur tour, déposées plainte contre l’ex-compagnon de Claire Chazal.

Patrick Poivre d’Arvor : de nouveaux témoignages, Claire Chazal prend sa défense
PPDA et Claire Chazal @ Allo People

Une nouvelle plainte à ajouter au dossier

Malheureusement pour PPDA, les ennuis sont loin d’être terminés. En effet, le parquet de Nanterre a confirmé ce mercredi 27 avril 2022, qu’une nouvelle plainte pour viol a été déposée contre Patrick Poivre d’Arvor. Ce sont nos confrères de France Info qui rapportent alors cette news.

Patrick Poivre d’Arvor fait donc désormais l’objet de 17 plaintes.

C’est au commissariat du 20e arrondissement de Paris que se serait rendue la plaignante. C’est l’émission, Complément d’enquête, qui reviendra ce soir sur France 2 sur la chute de PPDA, qui a pu s’entretenir avec cette femme. Elle aurait d’ailleurs été « très bien reçue » par la Police et aurait passé « quatre heures de déposition ».

Un témoignage glaçant

Pour Complément d’enquête, elle a pu revenir sur l’époque où les faits se seraient déroulés. En 1995, alors qu’elle avait 24 ans, était employée de TF1. C’est dans le bureau de PPDA que le drame se serait passé.

Il me demande si j’ai un copain, un amoureux. Je me suis sentie glacée, je lui ai répondu ‘non’. Il se lève, il fait le tour de son immense bureau, il vient s’asseoir à côté de moi, il met ses mains sur mes épaules et il m’embrasse.

Elle a par la suite ajouté qu’il serait allé bien plus loin puisqu’il l’aurait violée.

Il m’a basculée avec ses mains sur la moquette. Mon corps était là mais moi je n’étais plus là. Il a enlevé mon pantalon, il a enlevé son pantalon, et il m’a violée. Cela a duré deux minutes, pas plus de deux minutes. Il s’est rhabillé, je me suis rhabillée. Il m’a dit ‘bonsoir, à demain’. Je trouve ça abominable.

La plaignante dénonce aussi une tentative de viol de la part de PPDA au sein même de la rédaction de TF1.

Il est venu près de moi, contre moi, il a déboutonné son pantalon, il m’a attrapée par les cheveux, il a approché mon visage de son sexe, assure-t-elle. Je me suis débattue, comme une folle. C’était d’une telle violence. Il s’est rhabillé, il est parti, sans un mot.

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols, il s'exprime pour la première fois
Patrick Poivre d’[email protected]

La défense de Patrick Poivre d’Arvor

Dès la première plainte déposée par Florence Porcel, Patrick Poivre d’Arvor a nié en bloc les faits supposés qui lui sont reprochés. Il avait alors déposé plainte contre l’écrivaine pour « dénonciation calomnieuse ». Il en a fait de même avec les autres plaintes.

En ce qui concerne la dernière d’entre elles, la défense de Patrick Poivre d’Arvor affirme ne pas en avoir été informée pour le moment.

Il est important de rappeler que Patrick Poivre d’Arvor a droit à la présomption d’innocence et que c’est à la justice de décider si oui ou non il est coupable des faits reprochés.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :