Nathalie Marquay persuadée que Jean-Pierre Pernaut lui envoie des signes : « Il est près de moi »

Nathalie Marquay persuadée que Jean-Pierre Pernaut lui envoie des signes : « Il est près de moi »
L'ancienne reine de beauté, Nathalie Marquay a récemment fait quelques confidences au sujet de la disparition de son regretté époux, le journaliste Jean-Pierre Pernaut.

La disparation de Jean-Pierre Pernaut en mars dernier a provoqué une véritable onde de choc. Et pour cause, si on savait que le célèbre présentateur du JT de 13h sur TF1 était malade, personne ne s’attendait à une telle nouvelle. Sa disparition en a donc affecté plus d’un. Il faut dire que Jean-Pierre Pernaut a accompagné des millions de Français pendant plusieurs décennies ! On peut dire que le présentateur était parvenu à rentrer dans le foyer des téléspectateurs.

Le secret de sa longévité sur le petit écran ? Sa simplicité et sa manière de personnaliser l’information. En effet, Jean-Pierre Pernaut a clairement orienté son journal vers l’actualité nationale et régionale. Ce choix, qui a souvent fait l’objet de vives critiques, a néanmoins fait le succès de son JT.

Obsèques de Jean-Pierre Pernaut : "On a envie, tous, de lui dire qu'on ne l'oubliera jamais"
Jean-Pierre Pernaut @TF1

Nathalie Marquay se confie sur la disparition de Jean-Pierre Pernaut

Côté vie privée, l’ancien présentateur vedette de TF1 menait une vie de famille tranquille, loin des strass et paillettes. Aux côtés de l’ancienne reine de beauté, Nathalie Marquay, Jean-Pierre Pernaut était comblé et épanoui. Alors forcément, aujourd’hui, cette disparition affecte tout particulièrement son épouse. Cette dernière a fait savoir à plusieurs reprises, sur les réseaux sociaux, qu’elle était au plus mal.

Nathalie Marquay s’est confiée auprès du magazine Télé Revue sur son deuil difficile. L’ancienne Miss France a confié qu’elle était persuadée que Jean-Pierre Pernaut était toujours présent auprès d’elle :

Je sais qu’il est près de moi. Je crois aux anges, à la vie après la mort (…) Lui qui était très terre à terre quand je lui parlais de ça, il me fait désormais des signes. Pendant deux mois, j’ai quitté l’hôpital chaque soir à 21 heures et la Tour Eiffel était éteinte. Le jour où il est mort, en sortant, elle était allumée, elle scintillait. c’est là qu’on avait eu notre premier rendez-vous au restaurant.

Et celle-ci d’ajouter :

Le lendemain, je vais prendre ma voiture et, en allumant la radio, il y avait sa chanson préférée de Johnny Hallyday ‘Allumer le feu’.

Nathalie Marquay affirme également que sa fille Lou a été témoin de signes similaires :

Quant à ma fille, Lou, sa télé s’est allumée toute seule à 1 heure du matin. Il y avait un film où un homme disait : ‘Je suis fier de toi, ma fille’. Et elle s’est éteinte juste après. Mon fils, lui, était fou de rage de ne pas avoir de signes. Le soir du débat présidentiel, il était devant une photo où il n’a pas arrêté de dire : ‘Papa, fais-moi un signe’. D’un seul coup, nos deux télés se sont arrêtées net, l’image était figée.

Les révélations autour du décès de Jean-Pierre Pernaut

Interrogée par la station de radio belge RTL-TVi, Nathalie Marquay a fait de nouvelles confidences sur l’état de santé de son mari avant que celui-ci ne décède. Celle-ci a fait savoir que Jean-Pierre Pernaut n’avait plus de traces du cancer du poumon, mais que son corps était très fatigué. Et celle-ci de préciser : « Jean-Pierre n’a pas compris ce qui se passait, mais je peux vous assurer qu’il n’a pas souffert ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,