Mort de George Floyd : le coup de gueule de Mathieu Kassovitz contre les violences policières

Mort de George Floyd : le coup de gueule de Mathieu Kassovitz contre les violences policières
Remonté contre les forces de l'ordre, Mathieu Kassovitz leur a adressé un message clair et cinglant au micro es Grandes Gueules, sur RMC.

Invité des Grandes Gueules le 5 juin dernier, Mathieu Kassovitz a donné son avis à propos des tensions sociales qui agitent actuellement la France et les États-Unis, dues aux violences policières. La mort tragique de George Floyd à Minneapolis a ainsi rappelé celle d’Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise en juillet 2016 et donné lieu à plusieurs manifestations à travers le pays.

En colère, Mathieu Kassovitz, 52 ans, a d’abord évoqué le combat d’Assa Traoré, sœur du défunt qui milite depuis quatre ans pour que les policiers qui avaient interpellé son frère soient enfin condamnés :

Ça fait quatre ans que Assa Traoré se bat pour quelque chose qui est une injustice évidente. Il a été étouffé, la cage thoracique enfoncée et il a été laissé pour mort sur le sol pendant que les gendarmes mentaient à la famille en disant qu’il allait bien !

Des propos engagés

Selon le réalisateur du film culte La Haine, qui fête ses 25 ans cette année, cette affaire « fait écho à ce qui se passe aux États-Unis  » et les policiers ne seraient « pas assez éduqués » :

On ne les forme pas assez ! Comment voulez-vous vous en sortir quand vous avez 22 ans, vous débarquez de votre province et on vous met dans une cité HLM !

S’adressant directement aux policiers, Mathieu Kassovitz, qui n’a jamais caché son antipathie envers la corporation, a ajouté :

Il faut qu’on vous respecte ! Il faut que vous vous respectiez, il faut que vous respectiez votre métier ! Votre fonction ! Vous vous engagez, il faut que vous dénonciez vos collègues s’ils ne respectent pas cet engagement ! Comment voulez-vous que je me sente en sécurité quand je vois des Robocops dans le XXème arrondissement ? (…) Il faut les désarmer, et moins d’effectifs !

L’acteur et réalisateur termine en indiquant qu’il n’a plus confiance en la police :

Moi, je voudrais être maintenu en paix, c’est ça leur métier, par des gens qui sont compétents et sur lesquels je n’ai aucune hésitation.

https://twitter.com/GG_RMC/status/1268842132678336513

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :