Michael Youn : ce jour où il a été « consolé » par Clara Morgane

Michael Youn : ce jour où il a été « consolé » par Clara Morgane
En se plongeant dans la boîte à souvenirs, Michael Youn s'est souvenu d'un moment très difficile pour lui, la Coupe du Monde 2006. Heureusement, on l'a aidé à surmonter sa peine.

Michael Youn est une personnalité à part dans le PAF français. Devenu célèbre au début des années 2000 avec le Morning Live, il a ensuite réussi une carrière d’acteur. Il n’hésite pas non plus à prendre le micro, que cela soit avec les Bratisla Boys ou Fatal Bazooka. Mais c’est aussi un homme sensible. La preuve.

Michael Youn, le football chevillé au corps

Il y a une semaine, en pleine promotion de son film Divorce Club, Michael Youn se confiait, de façon inédite, sur sa brève rupture avec Isabelle Funaro, avec qui il vit depuis 2008. Une plongée surprenante dans l’intimité de l’acteur, qui avait auparavant partagé la vie de l’actrice espagnole Elsa Pataky, entre 2004 et 2006.

Une année charnière pour lui puisqu’il y a aussi vécu un moment très difficile. Passionné de football, il suit l’épopée de la France lors de la Coupe du Monde. Un parcours qui se terminera de façon tragique avec le célèbre « coup de boule de Zinedine Zidane à un joueur italien. Interrogé par le Journal du dimanche, il se souvient de ce moment pénible :

J’ai été déprimé pendant trois mois. J’avais organisé une soirée avec 50 personnes, on avait mis les petits plats dans les grands. Mais j’ai commis l’erreur d’inviter des potes italiens. Après ce qui s’était passé en finale de l’Euro 2000, cette fameuse bouteille de champagne qu’ils ont dû reboucher à la dernière minute, l’ambiance était explosive. On ne peut pas regarder un match d’une telle intensité dans ces conditions. J’étais effondré.

Heureusement, il a pu compter sur un soutien inattendu, celui de… Clara Morgane. La jolie blonde, qui fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps, était en effet conviée à la soirée.

Heureusement, Clara Morgane, que j’avais conviée, m’a consolé. Amicalement, bien entendu.

On n’en aurait jamais douté.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,