Magali Berdah défend les influenceurs qui  » communiquent pour de belles causes « , Booba réagit !

Magali Berdah défend les influenceurs qui  » communiquent pour de belles causes « , Booba réagit !
Prise pour cible par de nombreuses personnes dénonçant le nouveau business des placements de produits, Magali Berdah a décidé d’expliquer, de A à Z, le monde du marketing d’influence. Booba n’a pas manqué de réagir.

Magali Berdah est devenue une figure incontournable de la Toile en France. Fondatrice de Shauna Events, elle a introduit le marketing d’influence en France. Mais comme tous les nouveaux business, celui-ci fait énormément parler et est souvent sujet aux critiques.

Prise pour cible par Booba qui souhaite dénoncer les dérives des placements de produits et pointer du doigt ceux qu’il qualifie d’influvoleurs, Magali Berdah vient de prendre la parole. Après avoir déposé plainte contre le rappeur, celle qui a reçu de nombreuses insultes et menaces sur les réseaux sociaux, a décidé de publier une vidéo de 10 minutes. Dans celle-ci, elle explique tout ce qu’il y a à savoir sur le monde des placements de produits.

magali-berdah
Magali Berdah @DR

Des influenceurs défendus par Magali Berdah

Cela fait quelques mois que la presse, les réseaux sociaux, l’opinion publique s’attaquent avec beaucoup de virulence aux influenceurs et au marché qu’ils génèrent.

a-t-elle déclaré en premier lieu dans sa vidéo.

Il règne une grande confusion. Les apriori se confondent avec la réalité, on condamne sans chercher à comprendre. Mensonges, vérités s’entremêlent dans un chaos qui certes fait le buzz mais ne permet pas d’avancer concrètement.

Magali Berdah déclare alors apporter la lumière sur ce métier. C’est en 2016 que cette commerciale rencontre des candidats de télé-réalité. Elle se rend compte qu’ils ne sont pas vraiment rémunérés pour les publicités qu’ils peuvent faire mais sont « soumis à un système de troc aléatoire ».

C’est alors que lui vient l’idée de fonder Shauna Events. La société comptabilise désormais 45 salariés, 150 influenceurs et 3500 marques par an dont plus de 80% sont françaises.

Le système du code promo, en plus d’appliquer une réduction de prix aux personnes intéressées par le produit présenté, permet également à la marque de voir combien elle a pu gagner grâce au placement de produit fait par un influenceur.

Les influenceurs les plus rémunérés ne sont pas ceux qui ont la plus grande communauté mais ceux qui ont un fort taux d’engagement.

Ces publicités seraient 80 fois moins chères que des publicités à la télévision, ce qui permet à des petites entreprises de pouvoir gagner en visibilité.

En légende du post, Magali Berdah écrit alors :

Les influenceurs communiquent pour de belles causes, pour des marques, pour défendre leurs idées, et même faire de la promotion à des chanteurs, des artistes, des films etc…

Elle ajoute à l’oral :

L’agence se rémunère à hauteur de 30% sur chaque contrat passé avec la marque mais je tiens à dire que Shauna Events est une société française qui paye des charges, des impôts, et tout ce qui s’en suit.

20% seraient alors dédiés aux charges fixes à savoir les salaires, impôts etc. et les 10% restant seraient les bénéfices.

Un business contrôlé

Magali Berdah n’a pas manqué de souligner le fait que ce business était bien encadré.

Les critères de validation d’une marque sont strictes. Il faut que l’objet de la vente soit légal. Il faut ensuite que la promotion de l’objet soit légale selon les critères de l’ARPP qui est l’autorité de régulation professionnelle de la publicité. Shauna Events est soumise à des contrôles externes. La DGCCRF (direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes) qui fait partie du Ministère de l’Economie et des Finances, veille scrupuleusement aux activités de Shauna Events qui n’a jamais été sanctionnée.

Elle a également souligné le fait d’avoir mis en place un service de réclamations sur le site Internet lui permettant ainsi de savoir avec quelles marques arrêter toute collaboration.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

Booba n’y croit pas

Loin d’avoir su apaiser la colère de Booba, la vidéo de Magali Berdah n’a pas du tout impressionné le rappeur qui ne parvient pas à croire aux propos de cette dernière.

Il a déclaré sur Twitter :

Ça dure 10 minutes. C’est un supplice. Tissu de mensonges du début à la fin. Une insulte à notre intelligence. Elle ne pourra bientôt plus faire ce genre de vidéos…

L’histoire est donc loin d’être terminée.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :