Magali Berdah accusée de fraude par Booba, son avocat la défend : « Elle est exemplaire »

Magali Berdah accusée de fraude par Booba, son avocat la défend : « Elle est exemplaire »
La guerre est déclarée et ouverte entre Magali Berdah et Booba depuis plusieurs jours. Désormais, celle-ci est entre les mains de la justice. Découvrez les révélations de leurs avocats.

Magali Berdah ne compte pas lâcher l’affaire. Cette dernière est très remontée contre le rappeur Booba qu’elle accuse, notamment, de cyber-harcèlement. Leur guerre est allée loin sur les réseaux sociaux. Ce sont désormais les avocats des deux personnalités publiques qui prennent le relais.

C’est pour Brut qu’ils ont bien voulu revenir sur cette affaire actuellement entre les mains de la justice.

Magali Berdah / Booba @DR

Comment tout a commencé ?

Maître Patrick Klugman, l’avocat de Booba, a déclaré que son client avait été approché par une tierce personne sur la Toile, qui lui proposait d’investir. Il se serait alors rendu compte que « tout était faux ».

Il pensait avoir un interlocuteur, il a rencontré un système. […] Ce système, rapidement, a pris un nom pour lui qui est celui de Magali Berdah et la société Shauna Events.

Très vite, il décide alors de dénoncer ce qu’il qualifie de fraudes sur les réseaux sociaux. Il balance sur les placements de produits, le dropshiping, ne manquant pas de mêler Magali Berdah à toute cette histoire.

Maître Antonin Gravelin-Rodriguez, l’avocat de Magali Berdah, dénonce quant à lui l’acharnement subi par sa cliente depuis plusieurs jours maintenant. Il affirme que tout a commencé par un tweet de Booba dévoilant des photos d’un procès-verbal avec des informations personnelles de sa cliente.

Il y a une femme juive, success woman, qui s’est faite toute seule, clouée au pilori sur les réseaux sociaux.

Plusieurs plaintes déposées

Il a poursuivi en déclarant alors :

Elle reçoit des dizaines de milliers de menaces de mort, notamment à caractère antisémite, des dizaines de milliers d’injures, notamment à caractère antisémite. Son numéro de téléphone a été divulgué de sorte qu’elle a reçu des dizaines et des dizaines d’appels téléphoniques malveillants et de SMS malveillants. Son adresse a été divulguée de sorte qu’elle a dû déménager en urgence.

Cela a entrainé un dépôt de plainte de Magali Berdah contre Booba le 24 mai dernier pour cyber-harcèlement et appel à la haine.

Magali Berdah est ainsi parvenue à faire suspendre le compte Instagram du rappeur. De son côté, Booba recueille le plus de témoignages possibles d’internautes ayant été arnaqués par diverses marques ayant fait appel à des influenceurs. Il souhaite alors pouvoir tout exposer à la justice.

L’avocat de Magali Berdah a déclaré à ce sujet :

Madame Berdah n’a jamais été mise en cause, d’un point de vue judiciaire, pour des placements de produits frauduleux, ou pour des fraudes au CPF ou je ne sais quoi… Elle est exemplaire. C’est simplement que c’est un nouveau métier, c’est une nouvelle activité économique, qui est récente, donc on ne peut pas tout bien faire du premier coup.

Il a ajouté :

Évidement qu’il y a des fraudes dans ce milieu, que le dropshipping est condamnable etc. Mais madame Berdah, en tant qu’influenceuse et en tant que responsable de la société Shauna Events, n’a jamais été mise en cause pour des pratiques de la sorte.

Si de son côté, Booba a porté plainte pour « diffamation publique », il compte également porter plainte pour « dénonciation calomnieuse » d’après son avocat :

Je ne supporterai pas que pour se défendre de ce qu’elle fait, de ce qu’elle organise et de ce qu’elle profite, madame Berdah puisse accuser, par exemple, Booba d’être antisémite.

La justice décidera.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brut (@brutofficiel)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,