Luc Besson nie les accusations de viol face à la police

Luc Besson nie les accusations de viol face à la police
Entendu par la police mardi 2 octobre, Luc Besson a nié les accusations en bloc.

Luc Besson est dans la tourmente depuis plusieurs semaines, accusé de viol par une actrice. Face à la police, il a nié complètement les faits dont il est accusé.

Enquête préliminaire

Pour Luc Besson, les problèmes ont commencé au mois de mai dernier. On apprenait alors qu’il était la cible d’une plainte pour viol déposée par une actrice de 27 ans. Il a finalement été entendu ce mardi 2 octobre dans le cadre d’une audition libre. C’est son avocat qui s’est exprimé auprès de nos confrères du Point.

Mon client a effectivement été interrogé comme il l’avait demandé. Il a répondu très précisément aux questions qui lui ont été posées. Nous attendons la suite qu’entendra donner le parquet à cette affaire. Nous sommes en enquête préliminaire.

L’actrice Sand Van Roy qui l’accuse a expliqué qu’elle avait rendez-vous avec le réalisateur dans un palace parisien le 17 mai dernier. Elle aurait bu une tasse de thé et se serait sentie mal avant de perdre connaissance. Une situation niée par Luc Besson et sa version des faits est corroborée par les images de surveillance selon l’hebdomadaire. Durant l’audition, une accusation de viol en Belgique aurait été mentionnée par les enquêteurs. Une erreur selon l’avocat.

Il a mis en doute ces faits de viol étant donné qu’en ce qui le concerne, ils sont faux.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :