Justin Bieber accusé de viol : il porte plainte pour diffamation

Justin Bieber accusé de viol : il porte plainte pour diffamation
Accusé d’agressions sexuelles par deux jeunes femmes, Justin Bieber clame son innocence. Le chanteur vient même de porter plainte pour diffamation.

Il y a quelques jours, deux jeunes femmes ont accusé Justin Bieber de viol sur Twitter, en livrant des détails glaçants de ces terribles moments. L’une d’elles, Kadi, avait déjà évoqué son histoire en 2017 lors du mouvement #metoo. L’autre, Danielle, brisait le silence pour la première fois. Les faits auraient eu lieu en 2014 et en 2015. Mais le chanteur canadien a rapidement démenti. Selon le média américain TMZ, il aurait même attaqué les supposées victimes en diffamation :

Ce sont des mensonges scandaleux et fabriqués, j’ai des preuves incontestables que ce n’est pas vrai.

Aurait-il affirmé.

Des allégations « malveillantes »

Persuadé que ces menaces ont été proférées dans le seul but de nuire à sa carrière, Justin Bieber aurait gardé toutes les factures des lieux dans lesquels les viols se seraient produit. Danielle a confié avoir été agressée au Four Seasons, à Austin. De son côté, Kadi aurait vécu une expérience similaire au Langham Hotel, à New York.

L’artiste serait également à même de prouver que Selena Gomez, sa compagne de l’époque, était avec lui au moment des faits. Il décrit également Kadi comme une jeune femme en quête de reconnaissance :

Kadi est une superfan qui m’attend à la sortie des hôtels. Elle veut désespérément me rencontrer et recherche la célébrité. Je ne l’ai jamais rencontré. Elle l’a même admis dans ses propres tweets APRÈS la date à laquelle elle prétend maintenant qu’elle a été agressée sexuellement.

Explique-t-il en évoquant un « canular élaboré ».

Le chanteur est persuadé que les deux comptes à l’origine du scandale sont gérés par une seule et même personne particulièrement mal intentionnée.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :