Johnny Hallyday : Jean-Baptiste Guégan se lâche sur l’héritage du Taulier

Johnny Hallyday : Jean-Baptiste Guégan se lâche sur l’héritage du Taulier
La dernière sortie médiatique de Jean-Baptiste Guégan risque de faire du bruit du côté des fans du chanteur. Il estime tout simplement que la fin de la carrière de Johnny Hallyday n'était pas au niveau.

Depuis la mort de Johnny Hallyday, il est celui qui a pris sa succession. Pour beaucoup d’amateurs de musique, Jean-Baptiste Guégan est le successeur du Taulier, notamment grâce à sa capacité à reprendre ses plus belles chansons. Le sosie vocal du chanteur a sorti son premier album l’an dernier, commençant peu à peu à sortir de l’ombre de la légende. Et cela commence clairement à se sentir dans ses déclarations.

Jean-Baptiste Guégan estime que Johnny Hallyday « ne devait pas s’épanouir »

Est-ce l’âge de maturité pour Jean-Baptiste Guégan ? Son album Puisque c’est écrit s’est vendu à 400 000 exemplaires. Il va désormais sortir un second disque, baptisé Rester le même. De nouvelles chansons, qu’il a notamment travaillé avec Michel Mallory, qui était déjà le parolier de Johnny Hallyday. Si pour beaucoup de fans, c’est une façon de s’inscrire dans une certaine continuité, ses déclarations dans une interview accordée à Paris Match tranchent avec cette réalité.

Depuis Marie, il n’avait plus eu de tubes, il ne devait pas s’épanouir dans ses derniers albums, qui ne valent pas ceux de Michel Berger, de Jean-Jacques Goldman ou Insolitudes, que Michel lui a écrit.

C’est notamment Laeticia Hallyday et ses proches qui avaient repris la carrière de Johnny Hallyday en main lors des dernières années. Pas sûr que ses propos leurs plaisent donc vraiment. Mais Michel Mallory abonde à ces propos, livrant une vision très proche.

Je reste convaincu qu’il n’avait pas besoin d’aller vers les gens “à la mode”, je ne crois pas que Warner l’ait aidé à prendre les bonnes décisions. Chez Universal, c’était une autre affaire.

Jean-Baptiste Guégan promet pour sa part de ne pas changer et surtout de ne pas céder au « star système ».

Contrairement au Grand, je suis assez pudique. Je n’exhiberai jamais mes enfants sur les réseaux sociaux, ni ma compagne. Johnny est né dans les médias, moi non. Moi, on ne me change pas, je suis comme je suis et je le resterai.

A confirmer dans quelques années…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,