Jean-Luc Lahaye évoque son étonnante relation avec Dalida : « Elle m’aimait »

Jean-Luc Lahaye évoque son étonnante relation avec Dalida : « Elle m’aimait »
Ce jeudi 2 juillet 2020, Jean-Luc Lahaye sera l’invité de l’émission "Micro-Miroir", diffusée sur la chaîne Melody. L’occasion pour le chanteur de se livrer sur sa relation avec Dalida, avec qui il a vécu durant cinq ans.

Ce jeudi 2 juillet 2020, la chaîne Melody diffusera une interview de Jean-Luc Lahaye dans Micro Miroir. S’il a évité de s’étendre sur sa passion pour les femmes plus jeunes que lui, le chanteur s’est souvenu de ses années passées aux côtés de Dalida, comme le rapportent nos confrères de Gala :

J’ai vécu dans (la) maison (de Dalida) cinq ans, au dernier étage. Et à chaque fois que je passe devant, j’ai le regard qui se tourne vers cette maison. C’était de belles années, entre 1975 et 1980.

A-t-il confié à Christophe Daniel.

Alors en couple avec Richard Anfray, qui se faisait appeler le Comte de Saint-Germain, la chanteuse avait invité le jeune homme à venir vivre chez elle :

J’ai des merveilleux souvenirs avec elle. C’était une relation purement amicale. Elle m’aimait comme un jeune de mon âge. J’avais alors 18-19 ans. J’ai vécu dans cette maison à l’époque où elle vivait avec Richard Saint-Germain. J’ai assisté à des moments d’amour où l’on était vraiment bien, et puis à d’autres moments où c’était la guerre totale. Malheureusement, il voulait chanter et il voulait être d’égal à égal avec Dalida. Mais il ne pouvait pas être d’égal à égal avec Dalida, c’était une star. Quand Dalida se fâchait, il ne fallait pas être sur sa route.

A-t-il expliqué amusé.

« Dalida était très émotive »

Jean-Luc Lahaye ne tarit pas d’éloges sur la star de la chanson et dévoile qu’elle était ultra-sensible :

Dalida était une fille généreuse, très émotive. Il suffisait de lui parler d’une chose un peu triste pour qu’elle ait la larme à l’œil. Elle était presque naïve.

En 2016, le chanteur avait déjà évoqué l’interprète de Il venait d’avoir 18 ans dans Classé confidentiel, son livre autobiographique. Il expliquait alors que, tout comme l’artiste, il était obsédé par sa ligne :

A cette époque où je m’accroche à mon rêve de devenir chanteur, je pratique le sport à haute dose. (…) Je partage avec Dalida l’obsession du corps : je veux rester léger, me fais vomir dès que je mange trop. Je suis devenu expert en la matière, j’ai appris à vomir sur un simple appel d’air après chaque repas en choisissant même les aliments que je veux garder.

Hélas, il apprendra cette technique à Dalida qui deviendra boulimique :

Elle mène un combat pour rester svelte, possède des vêtements de référence qui lui indiquent si elle a grossi. Elle est obsédée par son physique. Comme je l’entends tousser et cracher dans sa chambre, je finis par lui enseigner la bonne méthode. Je la masse, lui fais faire des mouvements respiratoires, des étirements, elle adore ça. Elle apprend vite.

La chanteuse a mis fin à ses jours le 3 mai 1987.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,