Jean-Luc Delarue : Ses comptes vidés !

Jean-Luc Delarue : Ses comptes vidés !

Voici une succession bien difficile et qui s’avère épineuse. En effet, pour l’heure, la succession de Jean-Luc Delarue est gelée.

Si l’on s’en réfère à son testament, l’animateur aurait légué ses biens immobiliers et artistiques à sa veuve Anissa et sa société Réservoir Prod à son fils. Mais aussi troublant que cela paraisse, c’est Arnaud Gachy qu’il a désigné comme tuteur de son fils, le faisant gestionnaire de ses biens.

La mère de l’animateur a mandaté un avocat pour obtenir les éléments comptables de la société et ses contrats en cours afin d’en estimer la valeur. Selon le JDD, les comptes en banque de l’animateur auraient été vidés progressivement fin 2011.

Alors qu’il avait déclaré au fisc 2,7 millions d’euros de dividendes de Réservoir Prod et 584 000 euros de revenus, il ne détenait à sa disparition qu’un portefeuille d’actions de 109 000 euros et un compte contenant 10 086 euros. D’après les relevés de compte de Jean-Luc Delarue, des retraits en liquide par tranche de 6 000 ou 10 000 euros ont été effectués.

Où est passé l’argent ? Une énigme qui devrait donner du fil à retordre à la juge des tutelles du VIe arrondissement de Paris, désignée pour défendre les intérêts du fils de l’animateur.

Ce dernier n’est pas le seul à pouvoir légitimement réclamer une partie de la fortune. Selon le JDD, une femme d’origine zaïroise résidant dans le XVIe arrondissement de Paris avait assigné l’animateur le 12 juin dernier en reconnaissance de paternité.

Cette personne, négociatrice immobilière, déclare que l’animateur est le père de sa fille Chelsea âgée de 12 ans.

Elle est le portrait craché de son père, la ressemblance est phénoménale, déclare son avocat.

L’audience prévue le mardi 23 octobre devrait fixer les modalités d’un test ADN. S’il s’avère positif, la succession de l’ancien animateur risque d’être houleuse.

Plus sur le sujet