Isabelle Adjani : Qualifiée d’icône, l’actrice recadre rapidement un journaliste

×
En pleine interview pour le magazine Technikart, Isabelle Adjani a interrompu un journaliste, lui expliquant pourquoi elle n'apprécie pas d'être qualifiée "d'icône".

Isabelle Adjani s’est récemment confiée lors d’un entretien pour le magazine Technikart, à l’approche de la sortie du film Le Monde est à toi. 

Aujourd’hui encore, la comédienne refuse son statut d’icône. Lors de l’interview, elle a expliqué pourquoi elle ne souhaitait pas se voir en tant que telle, évoquant notamment ses faiblesses et ses angoisses.

« Je préfère encore être une icône que passer pour une conne ! »

Interviewée par Technikart, Isabelle Adjani est revenue sur sa carrière colossale et son statut de comédienne dramatique.

Révélée en 1974 dans La Gifle, l’actrice a par la suite tourné dans une pléiade de films cultes. L’histoire d’Adèle H ou encore La Reine Margot, pour ne citer qu’eux.

Interrogée sur son statut, Isabelle Adjani a rapidement interrompu le journaliste en déclarant :

Ouh là là, je sens que vous allez me parler d’icône. On me colle souvent sur la tempe le canon de l’acmé de la tragédie, la mort, la folie, alors que je peux tout autant déclencher des fous rires. Je suis tout sauf une statue figée dans un marbre de douleur […] Mais en résumé, franchement ? Je préfère encore être une icône que passer pour une conne !

Isabelle Adjani estime qu’elle n’a pas « la structure psychique adaptée » pour se montrer plus présente au cinéma. Elle explique qu’elle a trop souvent été rappelée par la vie pour se focaliser uniquement sur sa carrière :

Pendant que le devoir de fille et de soeur, d’amoureuse au désespoir ou de mère m’appelait, eh bien, je n’étais plus disponible pour la sublimation.

Néanmoins, la comédienne a fait un retour extrêmement remarqué au dernier Festival de Cannes. En effet, elle est à l’affiche du film Le Monde est à toi de Romain Gavras. Un film sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Elle y partage l’affiche avec Oulaya Amamra, Vincent Cassel ou encore François Damiens. Découvrez ci-dessous la bande-annonce de cette comédie, au cinéma dès le 15 août prochain.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :