Eddy Mitchell : Le rockeur évoque ses dernier moments avec Johnny Hallyday

Eddy Mitchell : Le rockeur évoque ses dernier moments avec Johnny Hallyday
Lors d'un entretien accordé à "7 à 8" et diffusé ce dimanche 21 novembre sur TF1, Eddy Mitchell est revenu sur ses derniers instants avec Johnny Hallyday, son ami de toujours.

Ce dimanche 21 novembre, Eddy Mitchell était reçu par Audrey Crespo-Mara dans l’émission 7 à 8. Au cours de leur entretien, dont un extrait a été diffusé sur Instagram, la journaliste a forcément évoqué Johnny Hallyday, qui était un grand ami de son invité.

Eddy Mitchell a alors confié, le visage grave, avoir revu l’interprète de Gabrielle « deux ou trois jours » avant son décès, survenu le 5 décembre 2017 :

On ne parlait de rien du tout. Il avait envie de regarder un film, en même temps de se coucher, de dormir, de se reposer.

S’est remémoré le parrain de Laura Smet. Et d’ajouter :

Il n’avait pas la force et moi, je n’avais pas envie de l’emmerder.

Eddy Mitchell
Eddy Mitchell @ Getty Images

Des paroles inutiles

Audrey Crespo-Mara a alors voulu savoir quels avaient été les derniers mots échangés entre les deux artistes :

Qu’est-ce qu’on dit à son ami, à son frère, quand on sait que le temps est compté ?

A-t-elle questionné, sous-entendant le fait de lui dire « qu’on l’aime ».

Toujours aussi impassible, Eddy Mitchell lui a répondu que certains mots sont superflus lorsque les choses sont évidentes :

Mais ça, il le sait. Si on est là, c’est qu’on l’aime.

Et de préciser qu’il n’était pas du genre à tomber dans le romantisme et les déclarations larmoyantes :

Il n’y a pas besoin de le dire, parce ça, c’est du trop. Ça, c’est du roman de gare.

Encore très affecté par la disparition de son compère de plus de 50 ans, celui qui tourne actuellement la suite du film Les Vieux Fourneaux a toutefois refusé de participer aux multiples hommages rendus à Johnny Hallyday.

Rien à foutre. Ça ne m’intéresse pas du tout. C’est pas pour moi.

Et de lâcher, visiblement désabusé et agacé par ce qu’il semble estimer être des actions hypocrites :

Ils font ce qu’ils veulent. Bientôt, ils vont le mettre avec une plume dans le c*l.

Un petit tacle bien placé à Laeticia Hallyday ?

Une longue amitié

C’est dans les années 50 qu’Eddy Mitchell, de son vrai nom Claude Moine, se lie d’amitié avec Johnny Hallyday. Après les débuts prometteurs de ce dernier, le chanteur des Chaussettes Noires connaîtra lui aussi le succès avec son groupe jusqu’à leur séparation en 1963.

Par la suite, Eddy Mitchell entame une carrière solo remarquable dont il n’a pas à rougir, même s’il n’atteindra pas le statut d’icône de Johnny Hallyday. Mais cela n’altère en rien leurs relations et les deux hommes restent toujours aussi proches jusqu’à la fin.

Eddy Mitchell et Johnny Hallyday
Eddy Mitchell et Johnny Hallyday @ Marquette/SIPA

Eddy Mitchell, qui vient de sortir un nouvel album, Country Rock, a dédié une chanson à l’idole des jeunes, qui était le parrain de sa fille Pamela. Intitulé Un Petit Peu d’Amour, le titre écrit sous forme de lettre évoque le rythme de vie bien trop intense de Johnny Hallyday, qu’il a choisi de suivre jusqu’à la fin de sa vie :

Mais t’as brûlé toute ta vie en petits matins, en blanches nuits.
Trop tard pour regretter le passé.

Chante la Vieille Canaille, qui quatre ans après, a toujours une pensée pour son ami disparu.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,