Dominique Farrugia : Il laisse éclater sa colère sur le traitement des personnes handicapées

Dominique Farrugia : Il laisse éclater sa colère sur le traitement des personnes handicapées
Dominique Farrugia, atteint de sclérose en plaques, était présent le 6 novembre dans l’émission « On est en direct ». Face à Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, il a dit toute sa colère face au manque d’adaptation de la société.

Cela fait plus de 30 ans qu’il vit avec la maladie. L’acteur et réalisateur Dominique Farrugia est en effet atteint d’une sclérose en plaques. Il a révélé cette information lorsqu’il était âgé de 28 ans. Désormais âgé de 59 ans, l’artiste ne se déplace plus qu’en fauteuil roulant du fait de la progression de sa maladie.

Et il le fait savoir à intervalles réguliers, la société française n’est pas assez adaptée pour les gens en situation de handicap comme lui. Que ce soit sur Twitter ou en interview, Dominique Farrugia ne se démonte pas et maintient ses arguments.

Dominique Farrugia : Il regrette sa brouille avec Jean-Pierre Bacri "pour une connerie"
Dominique Farrugia @Bestimage

« Ouvrons le débat sur les handicapés »

Alors quand il s’est retrouvé le 6 novembre face à la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, dans l’émission On est en direct sur France 2, le réalisateur a bondi sur l’occasion.

Invité pour parler de son livre Elle ne m’a jamais quitté écrit sur sa maladie, il a fait admettre à Sophie Cluzel un retard concernant l’accessibilité aux personnes handicapées en France.

Un aveu qui n’a pas suffi à calmer Dominique Farrugia puisqu’il a poursuivi sur sa lancée :

Ouvrons le débat sur les handicapés. Il n’est pas suffisamment ouvert, vous le savez comme moi. Combien sont au chômage, combien ne peuvent pas travailler, prendre le métro…

La secrétaire d’Etat s’est alors inscrite en faux par rapport au travail des personnes handicapées :

Nous avons le taux de chômage qui baisse enfin pour les personnes handicapées. Je ne nie pas que nous avons des problèmes mais on est dans une dynamique.

Dominique Farrugia en colère depuis longtemps

Mais alors que Dominique Farrugia était interrogé sur la dernière campagne de sensibilisation du gouvernement sur le handicap, Léa Salamé l’a interrompu pour lui faire remarquer que toute sa colère se percevait fort bien dans son discours.

L’acteur a répondu à cela :

La colère est là parce que je la vis au quotidien parce qu’elle m’emmerde, parce que ça m’emmerde la vie que je peux avoir si je n’ai pas quelqu’un qui m’aide pour descendre un trottoir parce que le trottoir est trop haut, si je ne peux pas rentrer dans un ascenseur parce qu’il est trop petit. Allons plus loin.

Nul doute que Dominique Farrugia a su faire entendre son opinion haut et fort.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :