En pleine promotion de son film, C’est tout pour moi, Nawell Madani est revenue sur son amitié avec Diam’s lors d’un Facebook Live accordé à PurePeople. L’actrice, qui se rêvait danseuse, a été figurante dans le clip DJ de Diam’s. C’est sur ce tournage qu’elle a rencontré pour la première fois celle qui était alors la plus grande rappeuse de France.

Diam’s : Une vie remplie d’épreuves

Nawell Madani a évoqué le retrait médiatique de Diam’s qui a choqué ses fans. Certains ne comprennent toujours pas pourquoi Mélanie (ndlr : son véritable prénom) a voulu faire ses adieux à la scène musicale.

C’est son choix. Elle était au plus bas, elle était mal à cause de beaucoup de choses.

Mais que se cache derrière ce « beaucoup de choses » ? Nawelle Madani en a dit plus :

Mélanie a vécu beaucoup de choses. Elle s’est fait cambrioler plusieurs fois. Elle a eu des menaces de mort. Il y a eu un jeune homme qui la suivait partout et qui lui disait : « Tu vas mourir avec moi. » Elle a eu beaucoup d’histoires extraordinaires. Mélanie c’était la Michael Jackson française. Les gens pleuraient en la voyant et elle ne comprenait pas. Les gens se sont identifiés à elles et ils ont vu ce qu’elle était vraiment. C’est une personne rare.

Elle a également précisé que son amie était son propre maître et ne se laissait diriger par personne, peu importe ce que peuvent dire certaines mauvaises langues.

Elle a fait ses choix elle-même. Parce que beaucoup pensent que Mélanie, on peut la guider ou dicter ses choix. Y a personne qui dicte les choix de Mélanie. Elle sait ce qu’elle veut.

Celle qui souhaite faire un film sur l’interprète de La Boulette, a terminé en déclarant :

Diam’s n’était plus heureuse, elle était seule, en dépression elle est heureuse au quotidien, une maman, aimante et aimée. Elle est épanouie.

Et c’est tout ce qui compte.