Dany Boon : Pourquoi son frère a été accusé de profiter de la crise liée au Coronavirus

Dany Boon : Pourquoi son frère a été accusé de profiter de la crise liée au Coronavirus
Malgré la crise sanitaire liée au coronavirus, Philippe Hamidou, le frère de Dany Boon continue de vendre des pizzas... ce qui lui a valu quelques critiques. Explications.

Nul besoin de présenter . Humoriste, comédien mais également réalisateur, il a su s’imposer dans le monde du cinéma. Mais aujourd’hui, c’est son frère, Philippe Hamidou, qui fait parler de lui. Vendeur ambulant de pizzas depuis sept ans maintenant, il s’est confié dans les colonnes de La voix du Nord. Ainsi, malgré la crise sanitaire que traverse le monde entier actuellement, il continue de vendre des pizzas. Mieux encore, il a décidé d’aider les plus fragiles en assurant un service de livraisons. Les autres devront quant à eux chercher leurs commandes sur place.

« Si nous sommes là, c’est parce que notre commerce aide des gens »

Après avoir « passé des nuits blanches à attendre les autorisations officielles« , Philippe Hamidou est aujourd’hui rassuré de pouvoir continuer son activité. Et pour ce faire, il a bien évidemment pris les précautions nécessaires :

En temps normal, je gère huit commandes par quart d’heure. Là, je suis passé à trois pour qu’il n’y ait pas trop de monde devant le camion.

Malheureusement, le frère de Dany Boon n’échappe pas aux critiques. En effet, un internaute l’a accusé de vouloir tirer profit de la crise liée au COVID-19. Ce à quoi il n’a pas tardé à se défendre :

Si nous sommes là, c’est parce que notre commerce aide des gens, mais aussi parce que je veux sauver l’emploi de mes deux salariés.

D’ailleurs, il précise :

Pour le mois de mars, ça ira, nous ne sommes pas dans le négatif, je pourrai assurer les paies.

Et d’ajouter :

Pour avril, on verra.

En espérant qu’il parvienne à sauver ces deux emplois.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :