Covid-19 : Jean-Pierre Pernaut tacle encore le gouvernement

Covid-19 : Jean-Pierre Pernaut tacle encore le gouvernement
Confiné, Jean-Pierre Pernaut continue d’animer une chronique pour le 13h depuis chez lui. L’occasion de donner son avis sur la gestion de la crise sanitaire par l’État français.

Jean-Pierre Pernaut n’a pas la langue dans sa poche. Confiné chez lui, le présentateur de JT de 13 heures travaille dans son petit studio personnel. Ainsi, il peut chaque jour, ou presque, proposer une petite pastille intitulée Le 13 heures à la maison. Ce lundi 23 mars, l’époux de Nathalie Marquay a souhaité évoquer la scolarité en temps de confinement :

Faut aussi préparer le bac, j’en ai deux qui doivent le passer à la maison.

Explique-t-il en faisant référence à deux de ses enfants concernés par l’examen.

Bravo aux enseignants qui font un boulot formidable à distance !

Continue-t-il avec reconnaissance.

Enfin, le sexagénaire a mis en doute la déclaration du ministre de l’Éducation national, Jean-Michel Blanquer qui a affirmé que les cours reprendraient le 4 mai prochain.

Quant à la reprise le 4 mai, personne n’y croit, c’est dans cinq semaines et le virus sera toujours là !

A lancé le présentateur, très remonté contre le gouvernement.

Une précédente remarque il y a quinze jours

Le 12 mars dernier, dans son journal, Jean-Pierre Pernaut regrettait la pénurie de masques et évoquait une défaillance de l’État :

Si on dit que ce n’est pas utile, c’est parce qu’on n’en a pas !

Avait-il lancé en expliquant qu’en Chine et en Italie, ces dispositifs s’étaient révélés efficaces.

Le présentateur est également très agacé par le comportement de certains français qui ne respectent pas les mesures de confinement, préférant continuer à sortir quand bon leur semble et à mettre en danger la vie d’autrui.

Décidément, cette pandémie agace prodigieusement ce père de quatre enfants, sans doute inquiet pour les siens.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :