Claire Keim : Ses révélations chocs sur les Enfoirés

Claire Keim : Ses révélations chocs sur les Enfoirés

Depuis 2005, Claire Keim fait partie de la célèbre troupe des « Enfoirés ». Dans une nouvelle interview accordée à Paris Match, la comédienne et chanteuse se confie sur les coulisses du collectif s’activant au profit des Restos du Coeur.

Présente à chaque représentation de la troupe depuis sa première participation il y a maintenant 11 ans, Claire Keim fait partie des plus fidèles bénévoles du groupe de célébrités militant au profit de l’association créee par Coluche au milieu des années 80.

Dans une entrevue accordée à Paris Match, la sublime quarantenaire se confie sur les coulisses du regroupement d’artistes :

Contrai­re­ment à ce que pensent les détrac­teurs, parti­ci­per aux Enfoi­rés me coûte beau­coup d’argent. Je fais venir ma famille avec la nounou dans la ville où se joue le spec­tacle, je prends des chambres d’hô­tel et j’achète une dizaine de places à 75 euros l’unité.

Outre le côté financier, c’est aussi sur le comportement de certains de ses acolytes que Claire Keim se lâche. On y apprend ainsi qu’une année, une jeune chanteuse, dont l’identité reste tenue secrète, s’est comportée en « diva », au grand dam de ses collègues bénévoles :

Elle a fait vivre un enfer à toute l’équipe et résultat, elle n’est jamais revenue ! Tant pis pour elle. D’ailleurs, elle n’a même plus de carrière.

Une révélation qui pousse à l’interrogation : quelle chanteuse, au cours de ces onze dernières années, n’a participé qu’à une seule édition des Enfoirés avant de jeter l’éponge ? La question reste pour l’instant sans réponse.

Enfin, Claire Keim confirme malgré tout que l’ambiance est au beau fixe au sein de la troupe. Elle en profite également pour balayer d’un revers les critiques habituellement adressées à l’encontre du collectif :

Je ne sais plus quoi dire. Pourquoi critiquer ceux qui bougent les choses alors que plein d’autres ne font rien? Certaines personnes ont arrêté les Enfoirés par peur d’être taxée de fausse générosité. Les Enfoirés ont été adulés et maintenant on les brûle? Je voudrai juste qu’on nous foute la paix et qu’on nous laisse continuer à rapporter 23 millions d’euros chaque année aux Restos du Cœur.

Et bim !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :