Charlotte Gainsbourg : Pour les 30 ans de la mort de son père, elle révèle comment elle l’a appris

Charlotte Gainsbourg : Pour les 30 ans de la mort de son père, elle révèle comment elle l’a appris
Dans un entretien avec le journaliste Augustin Trapenard le 2 mars, Charlotte Gainsbourg a évoqué la mort de son père. Elle a notamment expliqué comment elle a appris la nouvelle.

Il y a trente ans jour pour jour, le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg succombait à une crise cardiaque, à l’âge de 62 ans. Pour cette occasion, sa fille, Charlotte, a décidé de raconter au journaliste Augustin Trapenard comment elle a appris la terrible nouvelle et comment elle a réagi.

Charlotte Gainsbourg revient sur le jour de la mort de son père

Invitée dans Boomerang ce mardi 2 mars 2021, Charlotte Gainsbourg est revenue sur le terrible jour de la mort de son père. Elle se souvient notamment d’avoir appris la nouvelle à la télévision, chez une amie :

A cette époque-là, il n’y avait pas de téléphone portable. Je l’avais vu la veille ou l’avant-veille. J’allais m’installer chez lui, parce que je n’allais pas bien et on avait décidé que j’allais habiter avec lui. Je l’ai appris avec un flash spécial, les pompiers sont rentrés chez lui. Je suis tombée, je crois.

Directement, Charlotte Gainsbourg a décidé de se rendre à l’appartement pour aller voir. Son amie l’a alors conduite en catastrophe rue de Verneuil. C’est là qu’elle a croisé sa tante, qui l’a appris en même temps qu’elle. En entrant dans l’appartement, la jeune femme s’est directement dirigée vers la dépouille de son père.

Je suis allée tout de suite le trouver et je me suis allongée avec lui.

Elle ouvre un musée dédié à son père

Trente ans après la mort de Serge Gainsbourg, son âme est toujours bien présente dans la maison rue de Verneuil à Paris. A cette adresse, où le chanteur a rendu son dernier souffle, ses fans sont toujours présents et se pressent devant la bâtisse couverte de graffitis à son effigie, pour lui rendre hommage. Charlotte Gainsbourg, qui a longtemps voulu ne rien toucher, a décidé d’ouvrir un musée dédié à son père mort à 62 ans.

Serge Gainsbourg
Serge [email protected]

Alors que les travaux pour accueillir du public ont déjà commencé, l’ouverture n’est pas prévue avant la fin de l’année. Au rez-de-chaussée, vous allez pouvoir retrouver une minuscule cuisine et un salon rempli de bibelots, d’articles de presse, de disques d’or et de… rats en bronze.

En effet, Serge Gainsbourg était un grand collectionneur de rats. Les fans n’y apprendront pas grand-chose sur l’œuvre du musicien mais ils pourront découvrir son environnement de travail. Ils pourront aussi observer l’âme du chanteur, qui semble encore habiter les lieux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :