Chantal Goya, encore traumatisée, se confie sur ce jour où tout a failli basculer !

Please select a featured image for your post

Encore trop souvent jugée pour la légèreté de ses textes, Chantal Goya a pourtant connu l'enfer de la guerre. C'est justement ce qu'elle raconte au travers d'un témoignage bouleversant qui ne peut pas laisser indifférent. Jugez plutôt !

Quand on pense à Chantal Goya, on l’associe à la féerie de l’enfance. La chanteuse aime son public avec passion et il le lui rend bien. Pourtant, derrière son masque multicolore, Chantal Goya conserve des stigmates douloureux en elle. Certes, ils ont forgé son caractère mais ils la hanteront jusqu’à son dernier souffle!

Des paroles glaçantes

Chantal Goya a seulement trois ans quand elle quitte précipitamment l’Indochine. A l’époque, le pays s’est soulevé et désire acquérir son indépendance… à n’importe quel prix. Alors que des batailles sanglantes font rage, les pillages et attaques chez l’habitant sont malheureusement fréquents.

Chantal Goya n’oubliera sans doute jamais le jour où les Viêt Minh ont surgi de nulle part et s’en sont pris directement aux membres de sa famille. Ce qu’elle raconte à Télé Star, la chanteuse au monde édulcoré l’a gravé au fond de son âme.

Ils ont dit : ‘Dis au revoir à ton père on va lui couper la tête. J’ai hurlé que non, que ça n’arriverait pas.

Fort heureusement, on ne sait pas par quel miracle, ce cri déchirant d’enfant a fait fuir les bourreaux. De ce fait, sa famille a pu se sauver en empruntant in extremis le dernier bateau. Direction… la France, et plus précisément les Vosges. 

Une renaissance incroyable

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. En effet, ce dramatique épisode ne l’a heureusement pas tué. Non, il a fait naître son caractère en titane. Chantal Goya se dit prête à découdre au moindre problème privé ou professionnel !

Ça m’a prouvé qu’il ne fallait jamais se laisser faire.

Du reste, elle a su le mettre en avant lorsqu’elle était attaquée de tous les côtés par les médias ou par des parents mécontents. Critiquée à cause des paroles de ses chansons, on se souvient notamment de son passage dramatique au Jeu de la vérité de Patrick Sabatier. Si elle aurait pu y laisser sa peau, Chantal Goya s’est battue avec détermination pour laver son honneur !

Maintenant, je suis une icône. Avant, on oubliait le « i » et on me traitait de « c… » !

et d’ajouter

Quand on est hors mode, on n’est jamais démodé finalement.

Recordwoman incontestée de prestations au Palais des Congrès, avec 23 albums à son actif, Chantal Goya est et sera toujours là ! Allergique à la retraite, elle ne supporte pas le mot routine.

Je suis lasse quand je suis à la maison et que je ne fais rien, car je tourne en rond.

Infatigable pour les uns, irremplaçable pour les autres, c’est au micro d’Europe 1 qu’elle résume sa philosophie de vie :

Je continuerai jusqu’à 105 ans, je l’ai toujours dit. Je suis toujours prête à partir partout.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :