César 2020 : Pourquoi Roman Polanski ne viendra pas à la cérémonie

César 2020 : Pourquoi Roman Polanski ne viendra pas à la cérémonie
Alors que les César 2020 se dérouleront ce vendredi 28 février 2020, Roman Polanski a décidé de ne pas se rendre à la cérémonie. Explications.

Viendra ? Ne viendra pas ? Nommé dans la catégorie « meilleur réalisateur », Roman Polanski a longtemps fait planer le doute quant à sa venue à la soirée des César 2020, qui se déroulera ce vendredi 28 février 2020. Il faut dire que la nomination du réalisateur, qui est accusé de viol par plusieurs femmes, a fait couler beaucoup d’encre.

Roman Polanski sort du silence

Ainsi, le cinéaste franco-polonais a décidé de ne pas se rendre à la cérémonie. Une décision qu’il a annoncée ce jeudi 27 février 2020 à l’AFP. Roman Polanski a expliqué son choix :

Des activistes me menacent déjà d’un lynchage public. Certains annoncent des démonstrations devant la Salle Pleyel. D’autres comptent en faire une tribune de combat contre une gouvernance décriée. Cela promet de ressembler davantage à un symposium qu’à une fête du cinéma censée récompenser ses plus grands talents.

Et d’ajouter :

Les médias et les réseaux sociaux présentent nos douze nominations comme un cadeau de la Direction de l’Académie, geste autoritaire qui aurait provoqué sa démission. On balaie ainsi d’un revers de la main le vote secret de 4313 professionnels qui, seuls, décident des nominations, et plus de 1,5 million de spectateurs qui se sont déplacés pour voir le film.

Face à la polémique, Roman Polanski a décidé de protéger son équipe mais aussi ses proches :

Je dois aussi protéger ma famille, ma femme et mes enfants, à qui on fait subir injures et affronts, appliquant une responsabilité collective d’un autre âge.

Et de conclure :

Les activistes agitent le chiffre de douze femmes que j’aurais agressées il y a un demi-siècle ; ces fantasmes d’esprit malsains sont désormais traités comme des faits avérés. Un mensonge répété 1000 fois devient une vérité.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :