Catherine Laborde : Atteinte de la maladie de Parkinson, elle donne de ses nouvelles

Catherine Laborde : Atteinte de la maladie de Parkinson, elle donne de ses nouvelles
Interrogée par Télé-Loisirs, Catherine Laborde est revenue sur la maladie qu'elle affronte chaque jour. Atteinte de la maladie de Parkinson et de la démence à corps de Lewy, l'ancienne présentatrice météo de TFI s'inquiète de devenir un poids pour sa famille.

Le 8 mai dernier, Catherine Laborde fêtait ses 69 ans. À cette occasion, le magazine Télé-Loisirs s’est enquis de la présentatrice météo, qui se bat depuis plusieurs années contre la maladie de Parkinson et la démence à corps de Lewy, une maladie neurodégénérative.

L’ancienne Madame météo a assuré se sentir bien au moment de l’interview, bien que ce ne soit pas toujours le cas :

Chaque jour est différent, ce sont les montagnes russes. Il y a des jours avec et des jours sans. Certains jours sont vraiment difficiles puis, de manière totalement inattendue, je vais me sentir merveilleusement bien le lendemain. (…) Quand je vais mal, je m’accroche en pensant à ces jours de plaisir qui vont arriver.

En plus de prendre un « médicament très efficace » contre Parkinson, Catherine Laborde peut compter sur ses filles, qui veillent à ce que leur maman fasse un peu de marche et de gymnastique :

Il y a quelques mois, je pouvais me promener seule. Aujourd’hui, je le pourrais encore mais j’ai trop peur de tomber, la rue est un milieu hostile pour moi. Mais je me bats, je ne renonce pas.

Elle voit également régulièrement un orthophoniste pour « travailler la mémoire immédiate et lointaine », dont les capacités sont affectées par la maladie de Lewy.

Une famille soudée

S’il y a des hauts et des bas, Catherine Laborde est néanmoins bien entourée et soutenue par son mari, Thomas Stern, et leurs deux filles, Gabrielle et Pia :

Je m’appuie énormément sur mes deux filles et mon mari, je ne me rends parfois pas compte à quel point ça peut peser. J’ai peur d’être un poids pour eux, c’est terrible.

Elle relativise, non sans humour :

S’il y en a un que je ne ménage pas, c’est mon mari. Mais c’est normal car lui, il m’a choisie, à la différence de mes filles, qui n’ont rien demandé !

Toujours aussi complice, le couple travaille d’ailleurs à l’écriture d’un livre :

C’est un dialogue entre un homme et une femme qui est gangrenée par la maladie.

Loin de se laisser abattre, la sœur de Françoise Laborde rêverait de pouvoir un jour remonter sur les planches :

La dernière fois que je suis montée sur scène, c’était en 2016. J’interprétais Les Fables de La Fontaine. Je ne me rendais pas compte à quel point ma maladie influait sur mon jeu. Mais aujourd’hui, je refuse de croire que la porte s’est définitivement fermée. J’en rêve tellement…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :