Camélia Jordana fait de surprenantes confidences : « J’étais misogyne internalisée »

Camélia Jordana fait de surprenantes confidences : « J’étais misogyne internalisée »
Alors qu’elle fait une tournée promotionnelle pour son nouvel album, Camélia Jordana a de nouveau pu créer la surprise en affirmant avoir été misogyne.

Alors qu’elle se bat continuellement pour mettre un terme à une société qu’elle juge bien trop patriarcale, Camélia Jordana n’a pas manqué de surprendre sur le plateau de C à Vous ce mercredi 3 février 2021. La raison ? Elle a déclaré avoir été misogyne. Difficile à croire en la voyant désormais comme une féministe affirmée qui défend le droit des opprimés.

Elle a tenu à s’expliquer davantage sur le plateau de l’émission

Camélia Jordana : Ses propos sur les "hommes blancs" choquent les internautes et révoltent la Licra !
Camélia Jordana ©Domine Jerome/ABACA

Des confidences inattendues

C’est face à Ali Baddou que Camélia Jordana s’est confiée sans détour :

Moi j’étais misogyne internalisée, j’ai grandi avec l’idée que chaque femme était une concurrente, une rivale, du coup j’avais tendance à jalouser et à envier une femme qui était à un endroit où je n’arrivais pas à aller.

C’est donc toute une manière de penser qu’elle juge néfaste qu’elle tente désormais de défaire. La jeune femme continue quotidiennement d’évoluer dans sa manière de voir les femmes et d’apprécier leur réussite plutôt que de la jalouser.

Aujourd’hui c’est de la déconstruction ça me demande encore beaucoup de travail, plus j’y travaille et plus j’arrive à atteindre une grande joie quand je vois un succès d’une femme à un endroit que je trouve important.

Camélia Jordana assume ses propos

Camélia Jordana a beaucoup fait parler d’elle ces derniers temps et pas forcément pour sa musique. En effet, la jeune femme n’hésite jamais à donner le fin fond de sa pensée, quitte parfois à choquer l’opinion publique. On se souvient notamment de ses propos sur les violences policières sur le plateau de On n’est pas couché. Plus récemment, ce sont ses dires dans L’Obs qui ont révolté. Elle avait déclaré que « les hommes blancs » étaient « dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre. »

Sur le plateau de C à Vous, elle déclare assumer tout ce qu’elle a dit dans les médias :

Tout ce qui a été filmé de moi et que je dis, je ne regrette rien.

Cependant, elle a ajouté :

Je regrette que beaucoup de journalistes […] déforment royalement mes propos. Je suis tombée sur des phrases, je me suis dit « mais c’est hyper grave ». Si j’avais entendu quelqu’un dire un truc pareil, j’aurais été outrée.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :