Bilal Hassani : las des critiques sur la Toile, il prend une décision radicale

Bilal Hassani : las des critiques sur la Toile, il prend une décision radicale
Exaspéré par les nombreuses critiques qu'il reçoit sur les réseaux sociaux, qui auraient un effet désastreux sur sa santé mentale, Bilal Hassani a pris une grande décision pour garder la paix de l'esprit.

Comme annoncé par Le Parisien ce jeudi 21 juillet, Bilal Hassani fait son retour dans l’émission Danse avec les stars. Mais pas en tant que candidat. Et oui, celui qui était arrivé en demi-finale l’an dernier passe un cap supérieur. Car c’est en tant que juré que Bilal Hassani participera à la douzième saison du programme de TF1. Un choix judicieux selon Frédéric Pedraza, le directeur adjoint de TF1 Productions :

Chris Marques a été l’un des premiers à nous en parler. Car avec Bilal, le jeune téléspectateur aura un juge auquel il pourra s’identifier. Il a été un candidat qui nous a offert un show exceptionnel l’an passé (…). Et qui connaît bien les rouages et les petits pièges qu’on peut retrouver dans ce type de compétition.

Cependant, la joie de Bilal Hassani a été de courte durée.

En effet, selon les rumeurs, les vives critiques dont fait l’objet quotidiennement le jeune artiste commencent à avoir des effets néfastes sur sa santé mentale.

Bilal Hassani
Bilal Hassani @ Youtube

Bilal Hassani en colère

Il y a quelques jours, le chanteur de 22 ans dévoilait sur Twitter un extrait du clip de son dernier single, intitulé Transfert Trottinette. Un utilisateur du réseau social n’a pas du tout été séduit et s’est moqué en commentaire :

C’est les potes qui ont appris les paroles et qui font semblant de kiffer le son pour moi.

Une remarque qui a profondément blessé Bilal Hassani, qui s’est empressé de répondre :

Le gag, c’est que les gens qui tweetent des trucs comme ça se rendent pas compte que ça me provoque des crises d’angoisse et n*que mon modo pour la soirée entière. Essayez un peu de considérer la santé mentale des gens, ça fait quatre ans, personne lâche mon p*tain de dos, svp stop.

S’il a tempéré ses propos quelques heures plus tard, les internautes ont été nombreux à lui reprocher son absence de recul. Ce qui l’a poussé à de nouveau prendre la parole :

Mais cette application est hilarante, vous avez une imagination débordante. Ça fait quatre ans que tous les jours ça critique chaque recoin de mon être, je suis capable d’encaisser. J’ai juste fêté la sortie de mon son hier, vous cassez l’ambiance, bande d’aigris là, sending you love (je vous envoie de l’amour, NDLR).

Ce sont ces échanges qui ont été rapportés par le magazine Voici, qui expliquait les raisons des états d’âme du chanteur. De quoi agacer ce dernier, qui a cité l’article dans un tweet et révélé ce 23 juillet dernier qu’il prenait une grande décision :

J’avais oublié que mes tweets pouvaient faire autant réagir les médias, fini le temps de la déception, je prends un community manager.

A-t-il écrit en français et en anglais.

Bilal Hassani ne communiquera donc plus lui-même sur les réseaux sociaux et s’épargnera à l’avenir les réflexions blessantes de ses détracteurs.

Un jeune homme trop souvent critiqué

Comme il l’avait confié au cours de différentes interviews, Bilal Hassani a longtemps été harcelé durant sa jeunesse. Notamment en milieu scolaire, car il se sentait différent et était mis à l’écart. Et cela ne s’est pas arrangé lorsqu’il a accédé à la notoriété. Sa mère confiait sur le plateau de Quotidien :

Il recevait près de 1000 à 1500 messages de haine par minute. Ce qui est énorme.

Cependant, l’amateur de perruques s’est toujours accepté tel qu’il était et met un point d’honneur à se concentrer sur le positif. Pas de quoi s’embarrasser donc, à accorder de l’importance à ceux qui prennent un malin plaisir à le dénigrer.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :