Ayem Nour : Critiquée après son arrivée dans TPMP, elle réagit !

Ayem Nour : Critiquée après son arrivée dans TPMP, elle réagit !
L'arrivée d'Ayem Nour a provoqué un déferlement de critiques sur les réseaux sociaux. Mais la nouvelle chroniqueuse a choisi de répondre avec la manière.

La nouvelle est tombée de façon très surprenante lundi 6 janvier. Ayem Nour, l’ancienne animatrice de NRJ12 et candidate de Secret Story, débarque aux côtés de Cyril Hanouna sur C8 en tant que chroniqueuse de Touche Pas à Mon Poste.

Voilà donc un peu de sang frais pour l’émission après les départs de la belle Agathe Auproux ou encore de la reine de beauté Delphine Wespiser. Mais, la décision n’a pas fait que des heureux.

Ayem Nour  ne « prétends pas faire l’unanimité »

Les débuts d’Ayem Nour auront été pour le moins chaotiques. La jeune femme a été confrontée à de multiples critiques et même à des insultes. Cyril Hanouna lui-même l’a reconnu à l’antenne, ce mardi 7 janvier.

C’est vrai que sur les réseaux sociaux ça a été un déferlement.

La jeune femme a été contrainte de le reconnaître, même si la situation serait différente d’une plateforme à l’autre.

J’ai tout lu. J’ai lu des choses sur Twitter qui sont à l’opposé de choses que j’ai pu lire sur Instagram. Sur Instagram, j’ai lu plein de beaux messages.

C’est notamment le cas sur un message qu’elle a publié sur son propre compte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Merci à @cyrilhanouna et à toute l’équipe de TPMP pour cette première, c’était vraiment très chouette (beaucoup d’humour) 😜

Une publication partagée par A Y E M N O U R (@ayemnour) le

Mais il s’agit là d’une différence majeure, sur Twitter tout le monde peut s’exprimer facilement. Sur Instagram, ce sont souvent des fans qui sont abonnés au compte. Toutefois, Ayem Nour ne semble pas prête à abandonner. Elle demande juste du temps.

Pour ceux qui m’ont envoyé de mauvais messages, je ne peux pas faire l’unanimité et je ne prétends pas faire l’unanimité. Je comprends qu’on puisse avoir des a priori sur moi, je n’ai aucun souci là-dessus, c’est normal. Après, je trouve très dur cette déferlante de haine qu’il peut y avoir sur les réseaux sociaux sans même avoir laissé la chance à la personne de pouvoir faire ses preuves. Laissez-moi faire mes preuves et après on jugera.

Reste à voir si elle sera entendue…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :