Il y a presque un an, la vie du comédien Ary Abittan était placé en garde à vue, puis mis en examen. L’acteur était visé par une plainte pour viol. Une jeune femme, avec qui il entretenait « une relation suivie (…) sans pour autant être sa compagne », l’accusait de lui avoir « imposé un acte sexuel dégradant et non consenti ».

Deux nouveaux témoignages

Une affaire sur laquelle le Journal du dimanche revient et fait de nouvelles révélations. Ainsi, on apprend que deux nouveaux témoignages ont été rajoutés au dossier. Des témoignages accablants pour Ary Abittan.

Le premier a été déposé par une actrice qui lui a donné la réplique dans un film. Ainsi, elle a pointé du doigt le comportement du comédien pendant le tournage. Elle est revenue sur un moment qui se serait déroulé alors qu’elle se déshabillait derrière un paravent.

« Il avait les yeux rieurs. Il me touchait partout, on aurait dit qu’il avait mille mains, les seins évidemment, les bras, j’avais l’effet d’un mille-pattes sur moi », a-t-elle confié. Ainsi, elle aurait repoussé l’acteur qui l’aurait alors insultée. « Ouais ok zéro humour on va bien se marrer avec toi, connasse », se serait-il exclamé.

Une autre femme, qui aurait rencontré le comédien en 2017, lors d’une soirée d’anniversaire, est revenue elle aussi sur le comportement de celui-ci. Elle a ainsi confié s’être rendue dans l’appartement de l’acteur afin d’y boire un café. C’est alors qu’il l’aurait embrassée. « Et en même temps, il a mis sa main dans mon pantalon. Je me suis écartée de lui et je lui ai dit que cela allait trop vite pour moi, que ce n’était pas ce que je voulais », a-t-elle expliqué.

Et d’ajouter :

Il m’a dit qu’il avait des troubles obsessionnels compulsifs et que sa vie était compliquée. Il avait un comportement qui n’est pas celui de quelqu’un de normal, il se comportait comme un enfant qui n’arrive pas à gérer sa frustration.

Ary Abittan @DR
Ary Abittan @DR

Où en est l’enquête ?

Toujours d’après nos confrères du Journal du dimancheAry Abittan a récemment été confronté à sa plaignante. Cette dernière a maintenu sa version des faits durant cette confrontation qui aurait duré 15 heures.

Le comédien aurait quant à lui déclaré :

J’ai toujours été prévenant avec les femmes, à l’écoute. J’ai toujours été un garçon généreux avec les femmes. Je consomme, mais toujours de manière authentique et vraie.

Il encourt jusqu’à 15 ans de prison.