Akhenaton : Il revient sur les rumeurs de lui en réanimation

Akhenaton : Il revient sur les rumeurs de lui en réanimation
En août dernier, le monde du rap tremblait en apprenant l'hospitalisation du rappeur Akhenaton après qu'il a été testé positif au covid-19. Une fausse information qui a affolé ses proches et sur laquelle est revenu le leader du groupe IAM.

Voilà une bonne nouvelle pour les fans de rap marseillais. Le groupe mythique IAM avec Akhenaton se lance dans une nouvelle tournée dont la première date est prévue à Nancy le 19 octobre prochain.

L’occasion pour le public d’entonner en chœur les tubes du groupe sudiste. Et aussi de se retrouver après une longue période de restriction.

IAM
IAM @ Keystone

Des artistes engagés

À l’heure où le monde est frappé par un virus qui divise ses citoyens, les rappeurs se sont engagés à prendre en charge les frais de tous les tests antigéniques des membres de leur public non-vaccinés. Car à partir de ce jour, ces tests jugés « de confort » par certains, sont désormais payants et non-remboursés.

Invité dans l’émission de Bruce Toussaint sur BFM, Akhenaton, de son vrai nom Philippe Fragione, est revenu sur « l’hystérie médiatique » qu’a généré sa contamination au coronavirus. Les médias s’étaient en effet empressés de publier dans leurs colonnes que le Marseillais avait été admis en réanimation :

J’ai attrapé le Covid cet été mais ce qui a été annoncé sur votre antenne, et même sur d’autres, des tas de choses n’étaient pas exactement la réalité.

A-t-il balancé sans langue de bois. Et de rétablir la vérité :

Je n’ai jamais été en réanimation. J’étais juste oxygéné.

L’artiste de 53 ans a déploré « cette course effrénée à l’information ». Elle aurait en effet eu de fâcheuses répercussions sur sa famille :

Cette annonce, qui a été un peu disproportionnée, a affolé des gens dans ma famille et mes enfants.

Mais cette médiatisation dont il se serait bien passée n’a pas touché que ses proches. Le grand compère de Shurik’N a également été visé et « touché » par de vives critiques :

On disait, presque entre guillemets :  » Bien fait pour lui, il était contre la vaccination obligatoire, il était contre le pass sanitaire. Il a mérité ce qui lui arrive ». Je trouve justement que dans tous ces épisodes-là, on oublie que derrière tout ça, il y a des hommes, des femmes et des familles.

D’après Akhenaton, les journalistes feraient mieux de « revoir la manière de distiller l’information ».

Akhenaton, un antivaxx convaincu ?

Malgré son admission en urgence à l’hôpital de la Timone, dans sa ville natale, Akhenaton n’a pas pour autant l’intention de se faire vacciner. En septembre dernier, le quinquagénaire expliquait tout en nuances sur le plateau de Télématin qu’il était toujours contre le vaccin :

Pour être antivaxx, il faut déjà avoir un vaccin et aujourd’hui, la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin. Je ne suis pas antivaxx, je ne veux pas me faire ce vaccin-là. C’est très différent.

Désormais guéri et en pleine forme, le rappeur est prêt à réinterpréter ses plus célèbres titres sur scène.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :