L’affaire Weinstein qui suscite beaucoup de polémique et qui ouvre beaucoup de débats ces derniers temps, a au moins permis à des milliers de femmes de pouvoir enfin s’exprimer sur leur expérience grâce aux hashtags #balancetonporc et #metoo.

Ce mercredi 18 octobre, Catherine Deneuve a été interviewé par Le HuffPost à l’occasion de son dernier film Tout nous sépare, qui sort en salle le 8 novembre. Les journalistes ont alors profité de l’occasion pour connaître sa position et son avis face à l'harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma et qui touche un nombre incalculable de femmes.

Une position inattendue

Contre toute attente, l’actrice a refusé de commenter l’affaire Weinstein voire même tout acte similaire qu’elle aurait pu voir au cinéma. Cela dit, Catherine Deneuve, a tout de même voulut se prononcer sur le « déferlement qu’il y a en ce moment avec #balancetonporc », qu’elle juge « ignoble pour les femmes qui n’ont que ça » pour témoigner.

La célèbre actrice française est dubitative quand aux démarches mises en place pour les victimes d’harcèlement sexuel et sur les méthodes pour lutter contre cet acte.

Je trouve ça terrible. Est-ce que c’est intéressant d’en parler comme ça ? Est-ce que ça soulage ? Est-ce que ça apporte quelque chose ? Est-ce que ça va régler le problème d’une certaine façon ?

Des questions qui font réfléchir quand à la légitimité de ces hashtags.