Azealia Banks : Son compte Twitter suspendu suite aux insultes racistes et homophobes

Azealia Banks : Son compte Twitter suspendu suite aux insultes racistes et homophobes

Twitter est très strict quant à sa politique de non-nudité ainsi que celle de non-violence. Que l’on soit une célébrité ou non, les règles relatives à l’utilisation du réseau social s’appliquent à tout le monde et c’est la rappeuse Azealia Banks qui vient tout juste d’en faire les frais.

Les règles imposées par Twitter sont claires et un compte peut-être suspendu pour conduite haineuse :

Vous ne devez pas directement attaquer ni menacer d’autres personnes, ni inciter à la violence envers elles sur la base des critères suivants : race, origine ethnique, nationalité, orientation sexuelle, sexe, identité sexuelle, appartenance religieuse, âge, handicap ou maladie.

Azealia Banks aurait sans doute dû lire le règlement intérieur du réseau social avant de mettre en ligne des publications outrancières. Après s’en être violemment prise à plusieurs artistes, celle qui utilise le clash comme moyen de communication, est privée du compte Twitter dans lequel elle avait déversé sa rage. D’insultes racistes à homophobes, elle s’en était particulièrement prise à Zayn Malik pour une histoire de plagiat, mais aussi à Lady Gaga, Rihanna, Nicki Minaj et MNEK pour ne citer qu’eux.

Cette publication de l’écrivain Karen Civil nous montre bien que nos actes entrainent des conséquences. Twitter a probablement entendu l’appel de nombreux internautes qui, suite aux propos inacceptables de la rappeuse new-yorkaise de 24 ans, ont demandé au réseau social de supprimer son compte.

https://twitter.com/kkwshox/status/730322664242417664

La jeune femme qui avait supprimé ses tweets insultants n’a pas pu sauver son compte. Mais qu’Azealia Banks se rassure, elle a toujours Instagram.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :