TPMP : les propos d’un invité sur l’affaire du Sofitel choquent les internautes

TPMP : les propos d’un invité sur l’affaire du Sofitel choquent les internautes
Voir le diaporama
1 Photos
tpmp-les-propos-d-un-invite-sur-l-affaire-du-sofitel-choquent-les-internautes
TPMP : les propos d’un invité sur l’affaire du Sofitel choquent les internautes
tpmp-les-propos-d-un-invite-sur-l-affaire-du-sofitel-choquent-les-internautes

@Netflix

Cyril Hanouna et les chroniqueurs de Touche pas à mon poste se sont intéressés, ce mardi 8 décembre 2020, à l'affaire Sofitel, qui a fait l'objet d'un récent documentaire pour Netflix. Mais les propos d'un invité ont choqué les internautes. Explications...

Depuis ce lundi 7 décembre 2020, le documentaire Chambre 2806 : l’affaire DSK est disponible sur Netflix. Un documentaire réalisé par Jalil Lespert qui revient sur ce 5 juillet 2011, quand Nafissatou Diallo, une employée du Sofitel de New York, a accusé Dominique Strauss-Kahn d’agression sexuelle. Et force est de constater que neuf ans après les faits, cette affaire fait toujours couler beaucoup d’encre.

TPMP : les propos d'un invité sur l'affaire du Sofitel choquent les internautes
@Netflix

« Les yeux dans les yeux, je lui ai posé la question »

Ainsi, ce mardi 8 décembre 2020, Cyril Hanouna recevait, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Yves Derai, proche de Dominique Strauss-Kahn et rédacteur en chef de Forbes. Ce dernier a notamment dévoilé une discussion qu’il a eue avec celui qui était alors pressenti comme candidat pour l’élection présidentielle de 2012 :

Les yeux dans les yeux, je lui ai posé la question, et il m’a dit : ‘Yves, je vous assure, je ne peux pas vous le jurer parce que je ne jure pas, je ne suis pas croyant, mais je vous assure que je n’ai pas violé Nafissatou Diallo. Mais je ne peux pas vous en dire plus’.

Yves Derai précise :

Je le crois et je crois aussi ce que raconte Nafissatou Diallo. Je crois les deux, parce que les deux versions, à mon sens, ne sont pas incompatibles.

« Ca n’est pas condamnable, en tant que viol »

Mais alors, que s’est-il passé, ce 5 juillet 2011, dans la chambre 2806 ? Yves Derai a décrypté ce qui, selon lui, a eu lieu ce jour-là. Selon lui, « Dominique Strauss-Kahn a commis une forme d’abus de position dominante« .

Et d’expliquer :

Cette femme, elle rentre dans cette chambre, elle le voit nu. Elle sait que c’est le directeur général du FMI (…) Elle sait que c’est un homme très puissant et quand il fait ce geste, elle est tétanisée (…) elle est paralysée et elle s’exécute à ses ordres parce qu’elle est tétanisée.

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir Géraldine Maillet, qui s’exclame :

C’est un viol ça.

Yves Derai précise alors :

C’est une sorte de viol moral, c’est-à-dire que sur le plan juridique, en droit, je ne crois pas que ça existe ce type de viol, ça n’est pas condamnable, en tant que viol. Mais au fond, elle en tout cas, elle l’a vécu comme un viol.

Les internautes en colère

Des déclarations qui ont fait bondir les internautes, qui ont accusé l’invité de Touche pas à mon poste de minimiser cette agression sexuelle. Sur Twitter, nombreux sont ceux à avoir réagi. Preuve en est avec ces quelques commentaires.

Et vous, que pensez-vous de ces propos ?

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :