TPMP : Isabelle Morini-Bosc défend Roman Polanski et s’attire les foudres des internautes !

TPMP : Isabelle Morini-Bosc défend Roman Polanski et s’attire les foudres des internautes !
En plein débat au sujet de Roman Polanski sur le plateau de TPMP, la chroniqueuse Isabelle Morini-Bosc a pris la défense de ce dernier... Chose qui n'a clairement pas plu aux téléspectateurs !

Roman Polanski est assurément une personnalité clivante ! Pour rappel, le célèbre réalisateur est considéré comme fugitif par Interpol depuis 1977. La raison ? Celui-ci a été inculpé dans une affaire d’abus sexuel sur mineur contre Samantha Gailey, une jeune fille alors âgée au moment des faits de treize ans !

La victime affirme que Roman Polanski l’a droguée et violée lors d’un reportage dans la villa de Jack Nicholson à Hollywood. Plaidant coupable pour rapports sexuels illégaux avec une mineure, le mari d’Emmanuel Seigner a été incarcéré puis finalement libéré au bout de 42 jours pour conduite exemplaire.

Le juge a finalement décidé de revenir sur sa décision mais informé de ce revirement de situation, Roman Polanski a fui les États-Unis le 31 janvier 1978. Ce dernier a alors fini par s’installer définitivement en France. Et depuis ? Eh bien, bien évidemment les polémiques s’enchaînent. Nombreuses sont les personnalités françaises et médias français à s’insurger contre la place faite à Roman Polanski dans le milieu du cinéma.

Roman Polanski à nouveau membre de l’Assemblée générale des César

Et la nouvelle qui vient de tomber risque bien d’aggraver la situation ! On vient d’apprendre que le réalisateur du Pianiste a été réélu au sein de l’Assemblée générale des César. Une décision qui a déjà suscité l’indignation de plusieurs personnalités dont notamment Béatrice Dalle. L’équipe de Touche Pas à Mon Poste s’est donc emparée du sujet et a lancé le débat sur le plateau. Et visiblement, cette décision ne semble pas déranger Isabelle Morini-Bosc :

C’est un membre historique donc effectivement il pouvait l’être, et si je me mets à la place de Polanski oui j’y vais, et excusez moi mais j’ai tellement détesté l’hystérie collective qu’il y avait autour que je suis plus pour aujourd’hui qu’hier.

Roman Polanski

Isabelle Morini-Bosc clashée par les internautes

Une prise de position qui n’a clairement pas plu aux internautes ! De nombreux twittos s’en sont pris à elle : « Isabelle Morini Bosc qui n’aime pas l’hystérie collective autour d’un violeur… Il faudrait vraiment mieux choisir vos combats… Vous êtes décidément bien l’ennemie des femmes (ce n’est pas la première fois…)« , « Isabelle je ne comprends pas son raisonnement c’est incompréhensible de défendre l’indéfendable » ou encore : « T’arranges pas ton cas Isabelle« . Les commentaires sont très clairs !

Mais Isabelle Morini-Bosc est loin d’être la seule à avoir défendu le réalisateur polonais… En effet, Bernard Montiel et Benjamin Castaldi ont, eux aussi, expliqué qu’ils comprenaient la décision de l’Académie des César. Contactée par l’AFP, Margaret Menegoz, présidente par intérim des César a déclaré : « Les statuts actuels ont été simplement appliqués ».

A savoir que Roman Polanski a été élu en tant que « membre historique« . C’est également le cas du producteur Thomas Langmann, condamné en 2019 pour harcèlement envers sa femme qui a été admis d’office après en avoir fait la demande !

Isabelle Morini-Bosc

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :