TPMP : Isabelle Balkany en colère « Les adjoints, les maires… Ils sont misérablement payés ! »

TPMP : Isabelle Balkany en colère « Les adjoints, les maires… Ils sont misérablement payés ! »
Alors que le couple Balkany sera placé sous bracelet électronique au mois de mars prochain, Isabelle Balkany était invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste afin d'évoquer cette affaire de fraude fiscale...

Ce jeudi 18 février 2021, Cyril Hanouna recevait, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Isabelle Balkany. Condamnée, avec son mari Patrick Balkany, à de la prison ferme pour fraude fiscale, elle n’a pas hésité à témoigner sur le plateau de l’émission.

« La condamnation que nous avons eu, nous la méritons »

Ainsi, l’ancienne adjointe au maire de Levallois n’a pas hésité à revenir sur cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre. Isabelle Balkany a avoué :

La condamnation que nous avons eu, nous la méritons parce qu’effectivement, nous avons caché au fisc du patrimoine familial.

Si elle reconnaît ses torts, la femme de Patrick Balkany a toutefois tenu à faire une petite mise au point :

On n’a pas piqué dans la caisse de Levallois.

« Il faut le dire, ils sont payés très peu »

Si elle semble prendre l’affaire avec philosophie, Isabelle Balkany a toutefois poussé un coup de gueule. En effet, alors qu’Isabelle Morini-Bosc a essayé d’en savoir plus sur les finances du couple, l’épouse de Patrick Balkany a pointé du doigt les salaires des élus locaux.

Ainsi, elle a déclaré :

Les députés ont une bonne retraite, mais alors les élus locaux, c’est un scandale ! C’est un scandale ce qu’ils sont rémunérés les adjoints, les maires… Ils sont misérablement payés ! Il faut le dire, ils sont payés très peu.

Un discours qui n’a pas manqué de faire réagir Cyril Hanouna… Mais Isabelle Balkany a toutefois tenu à apporter quelques précisions :

C’est par rapport au nombre d’habitants. Et même quand c’est une grosse ville, c’est compliqué. Il y a une enveloppe qui paie les maires et les adjoints…

Isabelle et Patrick Balkany privilégiés ?

Des propos qui devraient faire couler beaucoup d’encre… tout comme la nouvelle décision de justice autour de cette affaire. En effet, quelques heures plus tôt, nos confrères de BFM TV révélaient que la demande d’aménagement de peine du couple Balkany avait été acceptée. Autrement dit, les deux époux ont été assignés à résidence, avec un bracelet électronique.

De quoi faire grincer quelques dents. Mais Isabelle Balkany assure que son mari et elle n’ont pas été privilégiés.

Et d’expliquer :

La nouvelle législation offre simplement cette possibilité pour les personnes de plus de 70 ans.

Un point de vue que ne semblent pas partager les internautes, qui ont été nombreux à tacler le couple sur les réseaux sociaux.

Et vous, que pensez-vous de cette affaire ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :