Ce mercredi 7 décembre 2022, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de Touche pas à mon poste. L’animateur et ses chroniqueurs sont notamment revenus sur les propos de Francky Vincent, venu la veille sur le plateau... ce qui a provoqué des tensions entre Géraldine Maillet et Guillaume Genton...

Gilles Verdez menacé de mort suite à ses propos sur Francky Vincent

Il ne se passe pas un jour sans qu'il n'y ait des débats acharnés dans Touche pas à mon poste. Cette fois-ci, les chroniqueurs évoquaient la venue de Francky Vincent, la veille sur le plateau de l'émission. Le chanteur a été décoré de la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres, mais certains estiment qu’il ne la mérite pas. En effet, Gilles Verdez avait notamment pointé du doigt la proximité du chanteur avec Dieudonné. D'ailleurs, sur le plateau, l’interprète de Fruit de la passion a refusé, à plusieurs reprises, de condamner les propos de l’humoriste.

Suite à cette séquence, Gilles Verdez a fait une mise au point. Il explique avoir reçu des menaces très violentes. Une situation inconcevable pour Géraldine Maillet. Cette dernière, n'a pas hésité à donner son soutien à son collègue. En revanche, Guillaume Genton a estimé que le chroniqueur de TPMP avait piégé Francky Vincent sur le plateau. "Moi je comprends la réaction de Francky Vincent. Il a dit qu'il était contre l'antisémitisme", a-t-il estimé.

Géraldine Maillet s'écharpe avec Guillaume Genton

Furieux, Guillaume Genton reproche à Géraldine Maillet et Gilles Verdez de faire un procès d'intention contre Francky Vincent. Pour lui, le chanteur est ami avec Dieudonné. Et c'est donc tout à fait logique qu'il ne veuille pas dire du mal contre lui. Devant ces propos, la chroniqueuse ne peut se contenir. En effet, la femme de Daniel Riolo a expliqué à son petit camarade, qu'il était dangereux. "T'es un malade. T'es un malade mental, t'es un danger public", s'est-elle exclamée. Un débat houleux...

video placeholder

Et si Géraldine Maillet est allée aussi loin, ce n'est pas pour rien. En effet, elle refuse de cautionner les menaces de mort. Parce que oui, Gilles Verdez en a reçu de nombreuses. Celui qui s'est écharpé avec Francky Vincent, a été la victime d'un vrai lynchage sur les réseaux sociaux, comme il l'a expliqué :

J'ai eu des trucs comme 'on profanera ton cadavre', 'j'espère que tes proches subiront les conséquences de ce que tu as dit', 'on va te retrouver', 'viens pas aux Antilles sinon t'es mort'. Je vous en donne quelques-uns qui sont odieux, mais encore acceptables. 

Et vous, que pensez-vous de cette affaire ?