Philippe Etchebest met la pression à Bruno Le Maire et obtient une réponse sur le couvre-feu national à 18h

Philippe Etchebest met la pression à Bruno Le Maire et obtient une réponse sur le couvre-feu national à 18h
Voir le diaporama
1 Photos
philippe-etchebest-met-la-pression-a-bruno-le-maire-et-obtient-une-reponse-sur-le-couvre-feu-national-a-18h
Philippe Etchebest met la pression à Bruno Le Maire et obtient une réponse sur le couvre-feu national à 18h
philippe-etchebest-met-la-pression-a-bruno-le-maire-et-obtient-une-reponse-sur-le-couvre-feu-national-a-18h

Bruno Le Maire et Philippe Etchebest sur le plateau de C à vous @France 5

Le médiatique chef cuisinier Philippe Etchebest ne cesse de pester contre les mesures du gouvernement à l’égard du secteur de la restauration. Le 13 janvier 2021, il a soumis le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire au feu de ses questions sur un couvre-feu national à 18h.

Philippe Etchebest a encore frappé. Non content de terroriser les restaurateurs dans Cauchemar en cuisine et les candidats dans Top Chef, le chef a fait une nouvelle victime. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

Alors que s’est-il passé ? Le 13 janvier 2021, Philippe Etchebest et Bruno Le Maire étaient tous les deux invités sur le plateau de C à vous. Cette émission qui commente l’actualité en présence d’invités ayant un rapport avec le sujet évoqué s’est fait un point d’honneur durant l’année 2020 de tenter d’informer les Français au maximum de l’épidémie de coronavirus en présence de scientifiques et de médecins.

Une question précise

Et le 13 janvier, c’étaient les conséquences économiques de la pandémie qui ont été évoquées. Quoi de mieux qu’avoir sur le plateau pour ça le ministre de l’Economie et Philippe Etchebest qui s’est fait porte-parole du secteur de la restauration, durement touché ?

Anne-Elisabeth Lemoine qui anime l’émission a tenté d’obtenir de Bruno Le Maire des confidences sur un éventuel avancement du couvre-feu au niveau national à 18h et a demandé ses craintes à Philippe Etchebest si ce couvre-feu était effectivement mis en place. Elle a ainsi demandé au chef cuisinier :

A mon avis, c’est ce qui va nous tomber sur le coin de la figure ! S’il y a un couvre-feu généralisé à 18h, il n’y a pas plus de vente à emporter possible. Donc vous craignez les décisions et les annonces de demain ? Si vous pouviez décrocher le scoop ça nous arrangerait…

Bruno Le Maire cède à la pression de Philippe Etchebest

Philippe Etchebest, toujours prêt à s’engager, s’est alors tourné vers Bruno Le Maire pour lui demander :

Une petite question vite fait : pour le couvre-feu à 18h, pourquoi on ne différencie pas les régions qui sont moins impactées que les autres ?

Anne-Elisabeth Lemoine l’a alors interrompu pour ajouter :

C’est ce qui est le cas aujourd’hui. Mais ce ne sera pas le cas demain…

Le ministre de l’Economie, fondant sous la pression de l’animatrice et du chef cuisinier a ensuite bafouillé :

Si je réponds à votre question, je vais faire l’annonce que je ne veux pas faire. Qui ne me revient pas, ça revient au Premier ministre…

Philippe Etchebest met la pression à Bruno Le Maire et obtient une réponse sur le couvre-feu national à 18h
Bruno Le Maire et Philippe Etchebest sur le plateau de C à vous @France 5

Une réponse qui se voulait évasive mais qui dit finalement toutes les informations recherchées. Anne-Elisabeth Lemoine ne s’y est d’ailleurs pas trompée :

On a compris un peu entre les lignes là, non ? Grâce à vous, Philippe Etchebest.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,