Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols, il s’exprime pour la première fois

Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols, il s’exprime pour la première fois
Patrick Poivre d'Arvor est accusé de viols par l'écrivaine Florence Porcel. Dans une tribune sur son compte Facebook, le journaliste sort du silence pour la toute première fois.

Ce jeudi 18 février, tout le monde est tombé des nues en apprenant, par le biais du Parisien, qu’une enquête a été ouverte contre Patrick Poivre d’Arvor. L’ancien présentateur du JT de 20h sur TF1 est notamment accusé d’avoir violé l’écrivaine Florence Porcel. Las des accusations et du tribunal populaire sur les réseaux sociaux, le journaliste s’est emparé de son compte Facebook pour y publier un message cash.

Patrick Poivre d'Arvor : L'ancien présentateur du JT accusé de viols
Patrick Poivre d’Arvor

Patrick Poivre d’Arvor accusé par Florence Porcel

Le Parisien a publié un article où on apprend qu’une enquête pour viols a été ouverte contre l’ancien présentateur du journal télévisé Patrick Poivre d’Arvor. Florence Porcel, âgée de 37 ans, a porté plainte pour des faits de viols contre le journaliste. L’écrivaine accuse notamment l’ancien présentateur du JT de 20 heures sur TF1 de lui avoir imposé un rapport sexuel en 2004 lorsqu’elle avait 21 ans.

Mais ce n’est pas tout, elle l’accuse également d’une fellation forcée, cinq années plus tard. Les premiers faits se seraient déroulés dans son bureau de TF1 à Boulogne-Billancourt et les seconds, au siège de la société de production A Prime Group. Florence Porcel a déposé plainte auprès du parquet de Nanterre et la brigade de répression de la délinquance contre la personne de police judiciaire de Paris s’est saisie de l’affaire.

Patrick Poivre d’Arvor sort du silence

Face à ces accusations, Patrick Poivre d’Arvor a pris la parole pour la première fois. Le journaliste a répondu dans un texte publié sur Facebook contre ces dénonciations portées à son encontre par Florence Porcel, qui a déposé plainte. Il se dit notamment révolté et nie fermement avoir eu une quelconque emprise ou contrainte à l’égard de l’écrivaine :

Il n’y a jamais eu aucune forme d’emprise, ni a fortiori de contrainte. Les écrits de Madame Florence Porcel que j’ai conservés, pour la plupart postérieurs à ses accusations, le prouveront amplement (…). De toute ma vie je n’ai jamais obligé quiconque à une relation sentimentale, ni bien évidemment à une relation sexuelle.

J’ai découvert avec stupéfaction les accusations de madame Florence Porcel relayées avec complaisance par un quotidien….

Posted by Patrick Poivre d'Arvor on Friday, February 19, 2021

Pour rappel, Florence Porcel avait publié un roman, intitulé Pandorini en janvier dernier, où elle parlait d’une femme abusée sexuellement. Pour Patrick Poivre d’Arvor, il ne s’agit, ni plus, ni moins que d’une utilisation de son nom pour faire de la publicité :

La recherche de notoriété n’excuse pas tout. Pas davantage la fascination pour ce qui brille.

« Relations confraternelles »

Dans ce long message publié sur Facebook, Patrick Poivre d’Arvor a également pris le temps d’expliquer les relations qu’il entretenait avec celle qui l’accuse. L’ancien présentateur du JT sur TF1 explique qu’il avait avec Florence Porcel, des relations confraternelles. Ils partageaient notamment leur goût pour la littérature. Il explique également qu’il a toujours défendu la cause des femmes :

Pour moi, la défense de la cause des femmes a toujours été un sujet de première importance. Je vis donc très douloureusement ces attaques. Et ma famille comme mes proches les jugent insupportables.

Patrick Poivre d’Arvor se dit ainsi à la disposition des enquêteurs pour rétablir son honneur et la vérité des faits. Pour rappel, le parquet de Nanterre avait indiqué jeudi avoir ouvert une enquête préliminaire après la plainte de Florence Porcel. Reste à laisser travailler les autorités compétentes pour trouver la vérité.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :