Pascal Salviani (Koh-Lanta) : L’aventurier pousse un coup de gueule contre le harcèlement de rue

Pascal Salviani (Koh-Lanta) : L’aventurier pousse un coup de gueule contre le harcèlement de rue
Très remonté, Pascal Salviani a tenu à faire passer un message sur les réseaux sociaux et a dénoncé le harcèlement de rue, dont a été récemment victime sa fille.

Souvenez-vous de Pascal Salviani. L’homme de 53 ans a participé deux fois à Koh-Lanta, en 2016, puis l’année suivante. Durant ces deux saisons, il avait su se démarquer par son côté stratège, ce qui lui avait permis d’accéder deux fois à la finale.

View this post on Instagram

Toujours en équilibre 😇

A post shared by CORSICA TRADITION 🏗🇫🇷 (@pascalsalviani) on

Malheureusement, en plus de n’avoir jamais remporté la compétition, le quinquagénaire ne gagnera pas non plus les faveurs des téléspectateurs, qui n’ont pas caché sur les réseaux sociaux être agacés par son fort caractère. Des critiques balayées par l’aventurier, qui avait alors dénoncé le montage de l’émission.

Un candidat qui fait jaser

À la suite de ses participations au jeu d’aventure de TF1, Pascal s’est envolé pour Miami afin de rejoindre le casting des Anges 11. Il quittera l’aventure au bout de quelques semaines, après avoir réalisé son projet de devenir mannequin pour une marque américaine de lunettes.

En juin 2020, Karima Najjarine, une ancienne candidate de Koh-Lanta : Thaïlande, accusait le double finaliste d’être manipulateur et raciste. La militaire n’a jamais caché son animosité envers le promoteur immobilier, comme pouvaient d’ailleurs en témoigner leurs rapports tendus sur l’île déserte.

Furieux, Pascal avait alors rapidement répliqué sur les réseaux sociaux :

(…) Comment une personne, Karima, peut dire des propos de la sorte et plus grave mentir, me traitant de raciste ?! Les insultes et propos diffamatoires sont punis par la loi. Comment une mère de famille peut parler de la sorte, oubliant que moi-même, j’ai des enfants et une famille ? (…) Merci pour tous les messages de soutien que je reçois de ceux qui me connaissent et connaissent ma vision sur le racisme.

Plus récemment, Pascal s’est de nouveau emparé de son téléphone pour pousser un coup de gueule contre le harcèlement de rue subi par les femmes.

« Nous, on respecte les femmes »

Pascal a expliqué sur Instagram, le 16 septembre dernier, que sa fille et quelques-unes de ses amies avaient été victimes d’agressions verbales. Alors qu’elles prenaient un bain de minuit à la plage, dans les environs de Saint-Laurent-du-Var, les jeunes filles auraient été repérées et accostées par plusieurs jeunes hommes. Repoussant leurs invitations insistantes, ceux-ci les auraient alors copieusement insultées, en plus de leur proposer des pratiques sexuelles douteuses.

S’ils ne s’en sont heureusement pas pris physiquement aux jeunes femmes, cette mésaventure a fortement irrité le candidat emblématique de Koh-Lanta :

(…) Heureusement qu’elles sont sept parce qu’à deux, on peut pas se baigner dans la mer, c’est fini ça, c’était avant qu’on pouvait se faire des bains de minuit, tranquille, limite se foutre à poil, ça risquait rien (…) Mais ici, sur la côte d’Azur, ça devient très compliqué quand il y a des filles seules. (…) Passée la nuit, il y a les loups qui sortent.

Excédé et révolté, le père de famille a ajouté :

Alors peut-être que je suis un vieux mais c’est la vieille école, nous, on les respectait, les femmes. (…) Mais les gars, faut respecter, c’est la base. On respecte la femme, nom de Dieu ! (…) C’est compliqué pour les femmes, j’en ai conscience aujourd’hui. (…) Mais vous respectez rien, bande de tocards ! (…) Il faut que ça cesse ! Mais arrêtez de voir les femmes comme de la chair fraîche. (…) Maintenant j’ai la pression quand ma fille sort.

On espère que le message sera entendu.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :